Flux RSS

Archives mensuelles : décembre 2016

bilan 2016 et Joyeuses Fêtes

Publié le
bilan 2016 et Joyeuses Fêtes

Je n’ai jamais trop fait de bilan annuel, mais je me dit que comme pas mal d’article sur le blog, ça permet de garder une trace. Petit recap des différents points:

-Bilan marmaille : Déjà deux.2 ans et 5 mois, un petit rythme qui se met en place. De nouveau la découverte de tous ce que ça implique un nouveau né. Comment avec la même base parentale, on obtient deux bébé complètements différents : ce qui a fonctionné avec un et fonctionne avec l’autre ou au contraire ne fonctionne pas et vis versa. FeuFolet découvre son rôle de grand frère et j’adore ça.

 

– Bilan boulot : omme pRévu, le néant. Il y a bien eu quelques propositions auxquelles j’ai postulé, mais enceinte ce n’est pas pratique. J’ai aussi passé le concours de professeur des écoles, mais sans succès.

 

-Bilan santé : Euh, joker … entre la crève carabinée pendant la grossesse en début d’année et les trois hospitalisation (une méningite et deux bronchiolites) des garçons sur les 6 derniers mois, on a donné.

 

– Bilan blog : Avec une année entière de bloging, j’ai trouvé mon petit rythme de croisière avec deux articles par semaine. Je viens de regarder les stats, ouahou, je ne pensais pas avoir autant de visiteurs, n’ayant qu’une dizaine de commenteur  (on dit comment d’ailleurs pour les gens qui laissent des commentaires? )

129 articles ont été publiés en 2016 – les 3 les plus lus ont été :

Naissance !

Le dilemne de la tétine

Les débuts d’une vie à 4

 

Bilan voyages : Rien cette année, notre projet d’Écosse a été annulé pour un projet d’accueil d’amis russes qui lui aussi est tombé à l’eau. On a fait deux grands trajets en voiture, un pour aller au ski et autre pour aller dans le sud, auxquels on a survécu (les garçons aussi)

 

Bilan travaux : On a terminer les finitions des pièces commencé l’an dernier (cuisine, salon et salle de bain) et on a fait les deux chambres des garçons. En cours, l’aménagement du grenier qui sera notre gros projet 2017 (home cinema et salle de jeux) et si on trouve le courage, terrasser le terrain arrière pour pouvoir enfin investir cette partie du jardin.

 

Bilan emmerdes : Comme il se doit, on a aussi eu quelques galères, avec en vrac : des problèmes de voiture, des travaux qui prennent du retard, des période de bourre au travail pour le Breton, des nuits pourries, un état duitatif sur la politique en France, et aussi dans le monde…

 

Objectifs pour 2017 :On avait prévu une pause, mais comme on est incorrigible, ça va être continuer les travaux. Trouver du travail et si possible un poste qui me permette de continuer à profiter des mes petits.

Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d’année !

Publicités

5 mois

Publié le
5 mois

5kg500 et 62 cm

 LutinCoquin grandit bien, mais la bronchiolite aura fait chuter sa courbe de poids déjà pas trépidante … FeuFolet faisait ce poids là à trois mois …
RELATION
On ne sait pas si c’est parce qu’on est en plein dans le langage avec FeuFolet ou si on a oublié, mais on trouve que LutinCoquin a vraiment une grande gamme de gazouilli. Toujours aussi souriant, même avec les étrangers, il commence a reconnaître les membres de sa famille : FeuFolet, le Breton et moi-même sommes régulièrement accueilli par des sourires jusqu’aux oreilles.

 

MOTRICITE

LutinCoquin n’est toujours pas intéressé pour ne serait-ce qu’essayer de se retourner … De temps en temps, il fait quand même mine de basculer sur le côté.

Par contre, il a un très bon réflexe d’agrippement et commence à attraper de plus en plus de choses : mes t-shirt, mon collier, les étiquettes, les langes et quelques jouets.

 

SOMMEIL

Les nuits de bronchiolites ont été épique à cause de la fièvre … Depuis, il y a souvent un dans la nuit où LutinCoquin a besoin d’être accompagné pour se rendormir. À côté de ça, il s’endort seul (sur le ventre) avec la veilleuse de son frère en attendant que la sienne arrive

 

 

ALIMENTATION

LutinCoquin boude toujours mes purées, on a donc testé les purées industrielles qui passe mieux (fils ingrat) même si le mouvement de déglutition est encore compliqué.

Lors de l’hospitalisation de FeuFolet, nous avons introduit le biberon un peu en catastrophe, mais heureusement LutinCoquin a pris sans difficulté les biberons de son frère (la mauvaise nouvelle, c’est que la gamme va être arrêtée …). Dans cette lancée, nous avons débuté le sevrage ce week-end en introduisant le lait artificiel. Là aussi, LutinCoquin nous a donné moins de fil à retordre que FeuFolet.

Paradoxalement, le sevrage se faisant trop bien, j’ai un pincement au coeur à arrêter l’allaitement … je vais donc continuer en mixte quelques mois. Le revers du lait artificiel, c’est qu’il faut être encore plus rigoureux avec le traitement un RGO et ne surtout pas oublié le gaviscon avant le biberon .

 

 

le coin?

Publié le
le coin?

FeuFolet a deux ans et pour l’instant nous ne connaissons pas de crise d’opposition. Est-ce parce que l’on prends soin de lui proposer deux choix lorsque c’est possible (auxquels il répond généralement « oui », super pratique) ou lorsqu’il y a un choix ouvert, son « non » est généralement respecté? En tout cas, de ce point de vue là, ça va.

On commence à voir apparaître épisodiquement la phase du « à moi » , mais là encore sans grande conséquence. Et à côté de ça, il joue de plus en plus avec ses semblables et non plus à côté.

Non, le comportement qui me désappointe avec FeuFolet, c’est quand il fait une bêtise (écrire sur le canapé, au hasard) en sachant qu’il fait une bêtise puisqu’il dit « bébi » en nous regardant dans les yeux lorsqu’il la fait …

2016-12-20a

Au début, j’ai essayé de lui expliquer que j’étais triste/déçue/en colère en lui faisant réparer sa bêtise, mais ça lui passe à travers les oreilles comme du vent … Il va parfois même jusqu’à faire une bêtise volontairement pour avoir l’éponge …

 

Fasse à tant de « désinvolture », j’en suis venue à le mettre au coin quelques minutes pour marquer ma désapprobation vis à vis de son comportement , avant de le prendre dans mes bras et de lui expliquer, encore, en quoi son action me pause problème … mais je ne sais pas si c’est une « bonne » solution …

Et il respecte très bien cette consigne, même si je quitte la pièce, il attend toujours au coin que je lève la punition …

Des avis? des idées?

J’ai testé #2 :le site patatam

Publié le

Ce qu’il y a de bien avec internet, c’est que parfois, on voit passer des pubs qui peuvent nous intéresser. Ça faisait déjà quelques fois que j’avais vu passer celle pour le site de vêtement d’occasion patatam.

 

Le concept me plaisait bien. Même si les vêtements ne sont pas bien mis en valeur (en même temps, ce n’est pas un catalogue de boutique), c’est plus facile de s’y retrouver que sur les étales débordants des vide-greniers.

J’y est donc passé une première fois commande.

 

2016-12-15_13patatam

l’armoire en 6 mois de LutinCoquin …

À l’occasion de la naissance de LutinCoquin, j’ai ressorti les cartons de vêtements de FeuFolet. Avec ceux qui nous ont été offert, j’ai été déprimé par la pile que cela représentait … je savais que je ne les lui mettrais pas tous.

J’ai donc fait un tri en retirant tous les vêtements que je n’avais même pas mis à FeuFolet et ceux que je savais que je ne mettrais pas à LutinCoquin (pas à mon goût, pas pratique, etc.). D’habitude, je pose tout à la benne de collecte en bas de ma rue, par flemme.

2016-12-15_1patatam

 

Avec Patatam, j’avais l’occasion d’essayer d’en retirer quelques sous sans m’embêter. J’ai donc décidé de tenter l’aventure : le site propose deux solutions d’envois, avec votre propre carton ou avec un patabag via un point relay. Bon, le côté pas pratique, c’est qu’il faut au moins 20 vêtements par paquet, donc j’en ai mis dès dont je savais qu’il ne serait pas pis.

On a ensuite deux mois pour déposer notre colis. Une fois ce dernier arrivé dans l’entrepôt du site, les vêtements  inspectés et évalués de façon très précise pour fixer un prix non négociable. Par contre, il faut être patient car il faut compter environ un mois pour que le sac soit traité.

2016-12-15_2patatam

Une fois cette étape réalisée, on reçoit un mail proposant de nous reverser la somme d’achat soit sous forme de bon (plus intéressant) soit sur notre compte. Perso, j’ai choisi prendre le bon d’achat qui m’a permis de commander des pantalons et un pull à FeuFolet.

J’aime bien avoir une garde-robe moitie neuve/moitie occasion, pour le RAM par exemples, c’est moins grave si les vêtements sont tachés de manière irrécupérable.

 

Et vous? vous vendez les vêtements de vos enfants? Vous pensez quoi de ce genre de site?

Le déchirement …

Publié le
Le déchirement …

Ceux que je suis sur instagram le savent, la semaine dernière, FeuFolet a été hospitalisé 48h pour une bronchiolite virale. Fort heureusement, il a toujours bien réagi aux traitements et n’a donc jamais été inquiétant.

Sans famille proche et avec  un bébé encore allaité exclusivement, cette hospitalisation nous a demandée beaucoup d’énergie pour jongler entre l’hôpital,  les garçons et le travail du Breton …

Heureusement, l’hôpital à accepté que LutinCoquin reste avec son frère et moi, malgré le risque évident de contamination. Mais uniquement la journée! Il a donc fallu s’organiser pour la nuit : dernière tétée vers 20h, le Breton rentrait avec LutinCoquin  (l’endormissement fut épique …), biberon de lait maternel le matin (heureusement que j’avais quelques réserves en vue de la reprise sportive) pour me le ramener illico presto avant de repartir travailler  (sachant qu’on habite à 30 minutes de l’hôpital) …

Ça a été un véritable déchirement pour moi de devoir laisser partir mon tout petit, de savoir qu’il s’endormait dans les pleurs sans pouvoir le réconforter tout en sachant que FeuFolet avait aussi besoin de moi à son chevet …

C’est donc un peu en catastrophe que nous avons introduit le biberon. Heureusement, LutinCoquin a validé les biberons que nous avions eu tant de mal à trouver pour son frère. Pour ne pas perdre le rythme, j’ai introduit un peu de tire-allaitement dans son alimentation.

Depuis hier, LutinCoquin a commencé à tousser, ce à quoi on s’attendait. Il nous faut maintenant passer la phase critique de 7 à 12 jours pour estimer que ce virus est derrière nous.

Et puisque LutinCoquin boude les purées, je vais probablement avancer un peu le sevrage en essayant d’introduire le lait artificiel dès ses 5 mois et non pas début janvier comme je le pensais initialement.

 

Edit du 15/122016 :

Ceux qui ne sont pas sur IG ont pu remarquer ne pause sur le blog. La raison est toute simple, LutinCoquin a décidé de prendre la suite de FeuFolet avec des symptômes un peu plus sérieux et une hospitalisation de 72h …

Un cookie géant à partager pour le goûter

Publié le
Un cookie géant à partager pour le goûter

Il y  quelques jours, je vous mettais une photo de mon essais culinaire du moment : un cookie géant pour le goûter. Vous avez été nombreuse à me demander la recette, la voici :

 

Premierement, je suis assez brute en cuisine : je met tous les ingrédients dans le bol de mon robot, puis je mélange.

Ingrédient :

-120 g de beurre salé ramolli

-180 g de farine

-1 tablette de chocolat

– 100 g de sucre

-1 oeuf

-1 sachet de sucre vanillé

-1 sachet de levure chimique

 

Mélanger tous les ingédients dans un bol. Réduire le chocolat en gros éclat et ajouter à la pâte.

Ètaler la pâte dans unmoule graissé et enfourner 15-20 minutes au four à 180°C.

Laisser refroidir et déguster 😉

 

(la recette plus détailler ici)