Flux RSS

Archives mensuelles : octobre 2016

3 mois

Publié le
3 mois
5kg200 et 58cm
LutinCoquin casse sa courbe de poids, ce qui nous inquiète un peu … quoique FeuFolet a fait trois fois le coup …
RELATION

Maintenant, LutinCoquin babille joyeusement et commence a avoir de belles phases d’éveil. Le traitement de son RGO a largement réduit les pleurs, ce qui en fait un bébé plutôt facile à vivre, même s’il aime encore beaucoup (trop?) les bras (et maman aussi parfois)

MOTRICITE

LutinCoquin continue de sucer assidûment son pouce, ce qui semble également le soulager.

Il profite enfin du tapis d’éveil où FeuFolet vient souvent le rejoindre (avec plus ou moins de délicatesse). Il est également maintenant capable de rester souriant dans son transat le temps du repas 😉

Moins tonique que FeuFolet, il ne soulève pas encore sa tête sur ses épaules lorsqu’il est sur le ventre (et ça inquiète maman, va y avoir des séances de pompes). À re-regarder les photos, je me rends compte que LutinCoquin est beaucoup plus contemplatif que son frère ^^.

SOMMEIL

Après un pic de croissance à 9 semaines un peu dure à encaisser, suivi d’un rhume, LutinCoquin ait définitivement ses nuits de 21h30/22h à  6h30/7h le matin.

Désormais, en cas de réveil nocturne, je le rendors autrement qu’au sein. Ce ne sera pas beaucoup plus long puisque je dois de toute façon le garder 15/30 minutes à la verticale après les repas … 

Une probable poussée dentaire estd’ailleurs en train de nous pourrire un peu les supers nuits …

 

ALIMENTATION

L’allaitement se poursuit et je vais commencer à tirer un peu mon lait pour introduire le biberon et pouvoir aller au sport un soir par semaine. Je vais aussi essayer quelques jours de lui proposer les deux seins pour stimuler la lactation.

LutinCoquin est toujours sous inexium le matin et gaviscon midi et soir, en donner à tous les repas le constipe trop.

 

COTÉ MAMAN

Je stagne au niveau perte de poids, mais je pense qu’il va falloir me faire une raison, ces derniers kilos risquent de s’accrocher jusqu’à la fin de l’allaitement.

Et je vais reprendre doucement le sport.

Et ça y est, tous les faire-parts ont été envoyés !! À votre demande, voici le visuel que j’ai réalisé pour LutinCoquin, aucun du commerce ne trouvant grâce à nos yeux.

2016-08_dessin_fp_salaun_recto

Publicités

J’ai testé #1 : la lessive maison

Publié le
J’ai testé #1 : la lessive maison

Tout d’abord sachez que la raison de cette expérience n’est pas tant le côté écologique/bio/zéro déchet de faire sa lessive soit même, que le fait que nous ayons un sac de savon de Marseille hérité de la grand-mère du Breton qui traîne à la maison …

 

J’ai donc décidé de leur faire un sort en testant une recette de lessive à priori plutôt facile que voilà :

Les ingrédients pour 3 litres de lessive

  • 35 à 40 g de savon de Marseille
  • 3 c. à s. de bicarbonate de soude
  • 3 c. à s. de vinaigre blanc
  • 3 litres d’eau

Le matériel nécessaire

  • une râpe
  • une casserole et une plaque ou un feu de cuisson
  • des récipients pour stocker la lessive (bouteilles, bocaux etc.)

La recette

  1. Râper 40 g de savon de Marseille.
  2. Faites-les fondre à feu doux dans 1 litre d’eau très chaude.
  3. Mélangez bien
  4. Ajoutez 3 c. à s. de bicarbonate de soude et 3 c. à s. de vinaigre blanc.
  5. Laissez reposer pendant 1 heure, puis allongez avec 1 litre d’eau tiède.
  6. Le lendemain, allongez de nouveau avec 1 litre d’eau froide et mélangez bien.
  7. Facultatif : ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles pour le parfum.
  8. Mettre en bouteille.

 

Bon, personnellement, comme ça me semblait très liquide, je n’ai mis que 2L et je la trouve encore très liquide … Je ne sais pas si avec plus de savon ou plus de bicarbonate de soude il est possible d’obtenir un produit moins liquide (et sans danger).

 

Par contre, je suis impressionnée : ce n’est finalement ni long, ni compliqué à faire chez soi (ma hantise).

Et grâce à LutinCoquin, j’ai été abasourdi par l’efficacité redoutable sur les bodis blanc délicatement taché de jaune par une couche débordante (vous voyez le tableau). Bien plus qu’avec ma lessive habituelle où je comptais plus sur le soleil (voir la lune) pour rattraper le body !

 

(PS: photos non contractuelle, il ne fait plus aussi beau chez nous)

Cours du soir

Publié le

Vous avez été nombreuse a relever mon souhait de faire de l’illustration jeunesse dans Mon questionnaire « lecture ». Et donc à me demander mon niveau en dessin.

 

J’ai toujours dessiné. Des lettres de mon père du début des années 90 en atteste. J’ai eu l’occasion de suivre différents cours durant mon enfance, puis arrêté au lycée faute de temps. Ayant continué en dilettante, j’ai tenté de prendre des cours du soir aux beaux-arts mais les cours était rarement compatible avec mon emploi du temps.

C’est donc arrivée en Bretagne que j’ai pu reprendre, jusqu’à ce que l’arrivée de FeuFolet et notre déménagement à la campagne ne viennent compliquer les choses.

 

Clairement, malgré deux enfants en bas âge, outre le manque de temps, je manque surtout d’inspiration pour m’y remettre convenablement …

 

Voici un petit aperçu de ce que je fais :

  • en divers :
  • En aquarelle durant notre voyage de noce

2014_vdn

Je peint aussi sur des meubles tel que la table dans la chambre de FeuFolet:

2016-04-07

 

Et, à défaut de séance photo pour FeuFolet, j’ai posé pour un cours du soir et certains participants mon offert leurs croquis :

2014_grossesse

 

Voilà, vous avez un petit aperçu de mes travaux en dessin. J’aimerais tenter aussi un peu de numérique, mais j’ai beaucoup de mal avec une tablette … et il faut que je travaille mon rendu de colorisation par ordinateur.

 

Et si vous voulez en voir plus : http://weena88.deviantart.com/

Wishlist 2 ans FeuFolet

Publié le

Comme je le répète souvent, j’adore les listes. Or, dans un mois, mon premier bébé aura déjà deux ans!!!

Et voici une petite liste de choses qui me font envie pour les deux ans de FeuFolet :

2016-10-13_wishlist_anniversaire_feufolet

Draisienne Specialized, 169€ (le choix de ses grands parents triathlètes)
Casque de vélo Crazy Safety, 39€99
Parure de lit Dragon & Cie, Vertbaudet, 29€95
Jeux de société Minuscule, Asmodee, 14€99
Boite à musique pirate, Ulysse, 14€99

Et je sais que de nouveau playmobil 1.2.3. trouveront toujours une place dans sa chambre et ses jeux.

De la bienveillance, des bisous et de la culpabilité

Publié le
De la bienveillance, des bisous et de la culpabilité

Nous voici de retour après 10 jours de vacances aux cours desquels FeuFolet a eu l’occasion de rencontrer beaucoup de nouvelles personnes. Or, je me rends compte qu’à 2 ans, on arrive à une période charnière : ce n’est plus un petit bébé dans les bras de sa mère, mais un vrai petit garçon … à qui ont réclame des bisous !

 

Dans le principe de l’éducation bienveillante, on t’explique que pour que l’enfant est un rapport sain à son corps,  il ne faut pas le forcer. Sur le papier, c’est facile … dans la réalité, la barrière est floue …

À quel moment force t’ont l’enfant ?

 

 

FeuFolet est un petit garçon très câlin avec moi et pas avare en bisous (maman comblée). Même s’il fait des bisous facilement, c’est déjà moins le cas avec son papa ou d’autres adultes.

 

Parfois, quand on lui demande (propose?) de faire un bisou à la personne devant nous, il va faire celui qui n’a pas entendu ou refuser avec un sourire espiègle. Si on insiste un peu, il va finir par le faire, à priori de bon coeur.

Mais le faite d’avoir réitéré la demande, n’est-ce pas forcer l’enfant? Comment savoir si c’était un refus pour jouer ou un vrai refus?

 

Autre fait marquant, lorsque vraiment FeuFolet refuse de faire un bisou, certains adultes, tel que mes parents, décide de lui faire eux un bisou ..qu’en est-il du refus de l’enfant et de son rapport au corps? FeuFolet ne semble pas manifester de répulsion face à ces contacts.

Je lisais cet article sur comment expliquer/justifier ses choix d’éducation auprès de la famille, des amis et des gens en général. Mais quand ce sont les gens qui pénètre dans l’espace de l’enfant?

 

Personnellement, je n’aime pas plus que ça faire la bise, particulièrement auprès de personnes qui ne sont pas de ma sphère familiale ou amis proches. Et même si j’ai bien intégré les codes sociaux, j’ai toujours un moment de blancs quand des étrangers me font la bise et je ne la fais pas spontanément quand j’arrive dans un groupe.

Et vous, comment vous gérer les réclamations et les contacts intempestifs (genre la mamie qui carrosserie la joue de votre bébé en écharpe) auprès de vos enfants?

La question du portique …

Publié le

Pour Noël, mes parents souhaite offrir un portique de jardin aux garçons. En voilà une idée, qu’elle est chouette !!! J’ai hâte d’y voir les garçons aux printemps prochains.

 

Maintenant, il faut choisir un modèle, et c’est là que ça coince : on a un grand jardin, donc pas de problème de place.

Moi, je voudrais un grand (en longueur) portique avec au moins DEUX balançoires, un trapèze et un toboggan, genre ça. L’inconvénient, c’est qu’avec toutes les nouvelles règles de sécurité, ce sont des portiques bas qui une fois fixé culmine à 2m30 … durée de vie estimée 10 ans.

portique-bois-1685094-600_7

Le Breton, lui, il veut plutôt un grand (en hauteur) portique, genre ça. Et je le comprends. Mais, officiellement, ce n’est qu’à partir de 14 ans, alors est-ce que les enfants en profiteront autant?

portique_bois_trigano_ados_adultes_748612_600_1__7

Puis il n’y a pas de toboggan … or, moi, j’avoue, je vois le portique comme un moyen de me débarrasser des gnomes, ce qui ne sera pas le cas si je dois pousser des balançoires …

 

Alors je me dis on a qu’à prendre le « petit », le temps qu’on fasse encore 1 ou 2 enfants et que le dernier ai 10 ans, FeuFolet en aura largement 15 et on pourra à ce moment là changer pour un « grand » puisque le premier aura à priori bien vécu (et que je n’ai pas envie de garder un vieux portique inutilisé au fond de mon jardin comme mes beaux-parents …)

Mais bon, ça fait un peu société de consommation de penser comme ça … pas super éthique … On en fait quoi du vieux portique? Don? Recyclage? Dans un souci de respect de l’environnement, j’aimerais savoir dès maintenant ce que j’en ferais dans 15 ans …

L’autre solution, ce serait de prendre le « grand » directement et un toboggan à coté, ce qui plairait plus au Breton …

 

Dit comme ça, ça fait très problème de riche avec un grand jardin, mais j’aimerais avoir votre avis ^^.

Mon questionnaire « lecture »

Publié le
Mon questionnaire « lecture »

Suite au « Fangirlingbook Award » de Die Franzoesin, j’ai eu envie de moi aussi répondre à ces questions, même si je n’ai pas été nominée ^^.

 

Les livres, je suis tombée dedans quand j’était petite, et je n’en suis jamais vraiment ressortie … même si malheureusement, je lit moins ces derniers temps (on se demande pourquoi?).

Pour moi, la lecture est un loisir addictif, je suis capable de dévorer un roman en quelques jours en lisant jusque tard dans la nuit, incapable de me décrocher de l’intrigue. J’aime particulièrement les longues sagas sur plusieurs tomes. Je lit majoritairement des romans de fantasy et de S.F., mais j’aime aussi les fresques historiques romancées (la série des Boro de Dan Franck et Jean Vautrin) et policiers (les enquêtes de la police tribale navajo de Tony Hillerman, les enquêtes à Venise du commissaire Brunetti de Donna Leon, …). Je n’ai rien non plus contre un petit roman de hall de gare type Marc Levy, Musso et cie de temps à autre.

 

Je suis capable de relire un nombre incalculable de fois mes romans favoris, ils sont un peu mon remède anti-déprime : selon ce qui ne va pas, je sais vers quelle série me tourner.

 

Quel roman te rappelle ton enfance ?

Il y en a tellement !!

Je dirais les romans de la Comptesse de Ségur, j’ai toujours adoré la série qui suit les malheurs de Sophie, avec une grosse préférence pour le dernier tome (les grandes vacances) où tout le monde fini heureux et amoureux, oui, je suis affreusement fleur bleue en terme de litterature.

Mais il y a aussi les Roald Dhal, les Heidi, les Sir Arthur Conan Doyle, les Jules Verne, etc.

 

Quel est ton auteur de roman préféré ?

J’aurais pu répondre Tolkien, car c’est avec lui que j’ai découvert les romans de fantasy à la fin du primaire, mais je croire que j’aime encore plus David Eddings et son humour décapant. Je ne sais pas combien de fois j’ai relu la Belgariade et la Mallorée <3

 

Tes enfants sont grands et s’apprêtent à affronter la vie seul, quel roman leur mets-tu entre les mains ?

C’est une excellente question … Comme je lit pour me détendre, je cherche rarement un message derrière le texte … Peut-être la série de l’Épée de Verité car il y a une « leçon » à chaque tome, et que certains tomes montrent comment en pensant en toute bonne foie faire le bien, on peut envenimer la situation. (Mais les gentils gagnent quand même à la fin)

 

Quelle adaptation cinématographique d’un roman as-tu adorée ?

Hum dur … si j’adore le cinéma et sais apprécier les adaptations, je préfère toujours le roman …

 

Tu as un roman à me faire découvrir ?

X

 

C’est quoi ta petite technique pour donner aux enfants qui t’entourent l’envie de lire ?

Leur lire des histoires, même jusque tard. J’ai lu les Harry Potter à mon petit frère au collège pour essayer de le motiver à les lire. Finalement, je les lui ai tous lu, mais il a lu aussi un peu plus de lui même après.

Et la technique de ma maman : un compte illimité (enfin dans la limite du raisonnable et hors BD) chez le libraire en bas de chez nous … qu’est-ce que j’en ai passé du temps chez lui sur le chemin de retour de l’école ❤

 

Quel roman conseillerais-tu à tes lecteurs / lectrices ?

Ça dépend tellement du style de ce qu’ils lisent …

 

A part des romans, tu lis aussi des magazines ? Lesquels et pourquoi ?

Quasiment pas … je trouve ça cher pour quelques choses que j’estime temporaire et que je finirais par jeter après que ça ai traîner quelques mois jours (merci FeuFolet) dans mon salon.

 

Si tu devais écrire un roman, il parlerait de quoi ? Tu as déjà pensé le faire ?

D’aventure, de mondes fantastiques/paralèlle, d’amour et de magie !! Bref de la pure fantasy XD

Je n’aime pas assez ma prose pour penser écrire un jour (ça a déjà été dur d’oser ouvrir un blog), par contre, j’adorerais pouvoir illustrer des romans jeunesse/ado (si un auteur passe par là, coucou)

 

Quel est le dernier livre que tu as lu ? Qu’en as-tu pensé ?

Au coeur des émotions de l’enfant et frères et soeurs sans rivalité (comment ça on sent le virage maternelle?) … et je me dit qu’il y a du boulot pour changer nos habitudes et qu’il va falloir les relire régulièrement pour s’en imprégner.

Sinon, en loisir, faut que je pique les derniers Brunetti à ma mère et mes parents aurait découvert des romans policiers qui se passe le bush australien (ça sert souvent de base ou de souvenir de voyage chez nous)