Flux RSS

Archives de Catégorie: LutinCoquin

Petit bilan de la rentrée …

Publié le
Petit bilan de la rentrée …

Je pique l’idée à MamanOurse et vous allez me dire que je ressasse … mais je n’ai pour l’instant parlé QUE de la rentrée de LutinCoquin et très peu du reste de la famille.

 

FeuFolet : mention très bien

FeuFolet est rentré en moyenne section comme s’il n’avait pas quitter l’école pendant deux mois. Question posée à la maitresse à la fin de la première semaine, FeuFolet ça roule !!

Et je dois avouer que c’est une vrai aide pour moi : même si ça crise encore un peu au moment de l’habillage, FeuFolet est plutôt volontaire le matin, à tel point qu’il arrive régulièrement 5 à 10 minutes avant moi devant le portail de la maternelle, piaffant d’impatience pendant que moi je traine motive son frère à avancer …

 

Heureusement que le chemin de l’école est principalement pietonnier cat ça m’angoisse un petit peu de le perdre de vue aussi longtemps. Bon, par contre, y’a pas photos, à partir du CP, « je ne m’occupe plus de lui » (on me souffle dans l’oreillette que de toute façon j’en aurait deux autres à gérer)

2018-09-19_velo

LutinCoquin : en progret constant

Bien que je sois toujours dubitative concernant notre choix de le mettre si tôt en TPS, la maîtresse est ravie de son implication en classe. Toutefois, la séparation est de plus en plus difficile le matin … à tel point que FeuFolet a proposé de l’accompagner dans sa classe pour qu’il pleure moins.

Coté accident, ça va mieux. Cette semaine, on a même réussi à avoir une matinée sans accident. J’espère vraiment que ce rythme convient à mon LutinCoquin.

2018-09-19_trotinette

 

LeBreton : aurait besoin de vacances …

Et oui, là où tout le monde parle de la rentrée en savourant ces derniers jours de vacances … ben certains n’en ont pas eu et j’avoue que ça a été un été difficile : un cabinet à déménager, beaucoup beaucoup trop de paperasserie administrative, un secretariat démissionnaire … et maintenant le mois de septembre avec son lot de certificat médicaux en tout genre (sports, plan allergie personnalisée pour le scolaire, dossier ALD, ect.)

Ajoutez à ça que le remplaçant prévu pour les prochaines vacances à trouvé un meilleure contrat et nous lâches misérablement et vous avez un combo gagnant ou pas pour la rentrée …

 

Maman : en expension … parée pour l’hibernation

Je pensais profiter du mois de septembre pour me remettre à peindre, mais j’avais oublié à quel point le mois de septembre est chargé … et la croissance de mon ventre est proportionnelle à la fatigue qui s’accumule.


2018-09-19_bidon

Publicités

J’ai testé #5 Les culottes d’apprentissage

Publié le
J’ai testé #5 Les culottes d’apprentissage

Lorsque nous avons commencé la grande aventure de la continence avec FeuFolet, je m’étais tourné vers les culottes d’apprentissages.

L’idée : un intermédiaire entre les couches lavables et les culottes/slips de coton, une culotte un peu plus épaisse avec un espace imperméable/absorbant au niveau du zizi.

 

 

Au final, elles n’ont que peu servi pour FeuFolet qui, après nous avoir fait tourner en bourrique 6 mois, a eu le déclic assez vite (vers deux ans et neuf mois).

 

Pour LutinCoquin, forcément, la « problématique » est autre, puisque désireux de suivre son frère à l’école, nous n’avons pas autant de latitude temporel. Premier bon point, c’est lui qui a lancé les hostilités un matin d’août ce qui m’a évité de devoir le forcer (et que je n’aurais pas fait)…

Maintenant, ça fait dix jours qu’il est rentré en TPS et si au niveau vie en classe il n’y a aucun problème, les accidents restent quotidiens (mais je trouve que ça s’améliore à la maison, croisons les doigts) … Les culottes d’apprentissages sont alors pratiques pour les sorties : elle offre un peu de répit avant la nécessité d’un change complet et évite d’avoir a éponger une flaque …

2018-09-12b

Pour l’école, j’alterne avec des slips de coton pour qu’il voie la différence au niveau confort.

Je les avais aussi conseillé à une assistante maternel dont l’un des enfants gardés ne réussissait à la prévenir qu’après quelques petites gouttes. Là, c’est l’idéal, pas besoin de changer le pantalon juste la culotte.

C’est la rentrée (ou presque)

Publié le
C’est la rentrée (ou presque)

Comme beaucoup, depuis une semaine, nous avons repris le rythme scolaire … avec quelques changements par rapport à l’année dernière:

 

FeuFolet est rentrée en Moyenne section avec encore plus d’aisance qu’une lettre à la poste, seul moment de flottement, le changement de salle de classe, sinon zéro larme, à peine un bisou et roule ma poule.

 

Le GROS changement cette année, c’est qu’après moult tergiversations (on y va, on n’y va pas), LutinCoquin est rentré en Toute Petite section. Clairement, au niveau cognitif et langage, il était prêt, c’était « une demande » de sa part (enfin surtout de faire comme FeuFolet), par contre coté continence … euh joker.

Un coup de fils à l’école le vendredi avant la rentrée pour faire le point et on me dit ammenez-la, on avisera. Il est le plus jeune de sa classe (sans blague), mais il connaît l’atsem (puisque c’était celle de son frère l’an dernier) et la nouvelle maîtresse est très douce et partante pour tester une semaine.

 

Au moment du départ, pas de larme non plus, c’est trop chouette de jouer enfin avec TOUS les jouets de cette salle qui m’intrigue depuis 6 mois. À midi, je récupère un petit garçon épuisé, changé (deux fois) mais avec un comportement encourageant selon la maîtresse.

La semaine se passe, globalement sans trop de larme au moment de la séparation, pas mal de change, mais une maîtresse vraiment positive, qui trouve qu’il a déjà beaucoup progressé sur la vie en collectivité.

2018-09-07b_après_ecole

après l’école

Et le bilan lessive de cette première semaine : compter 2 à 4 pantalons/ jour, autant de slip, 2 voir 3 pulls … autant vous dire que la machine ne chôme pas pour réussir à tenir le nombre de change dans le cartable (j’en prévois deux par matinée)

2 ans

Publié le
2 ans

11kg500 et 85 cm, soit finalement presque les mêmes mensurations que FeuFolet au même âge

 

RELATION

Ah le terrible two, là, je crois qu’on a les deux pieds dedans … Mon LutinCoquin se transforme en greemlins dès qu’il est contrarié et c’est fou ce qu’on peut être contrarié à deux ans !

LutinCoquin parle toujours aussi bien et arrive maintenant à se faire comprendre y compris par les autres membres de la famille.

Nous commençons doucement à essayer d’introduire le pot en vue d’une rentrée en TPS. Pour l’instant, ce que LutinCoquin préfère, c’est dire pipi et caca en montrant sa couche (mais pas toujours à bon escient) et faire semblant de faire pipi sur son pot.

 

MOTRICITE

Après la marche, LutinCoquin voudrait bien courrir mais son sens de l’équilibre est encore précaire, ce qui lui vaut de sacré gamelle comme le montre son portrait annuel …

Il commence à bien maîtriser la trotinette et lorgne sur la draisienne de son frère.
Par contre, lui qui adoré faire du toboggan et s’eclabousser à la piscine semble traverser une phase de peur de l’eau (y compris pour le bain, très pratique)
SOMMEIL

Hum … disons que l’épisode de varicelle fut compliqué (d’autant plus que doublé d’un perçage de molaire) mais que nous commençons à avoir de nouveau de belles nuits.

Par contre, le moment du couché est devenu plus difficile, LutinCoquin appréhendant la séparation et cherchant donc tout un tas de prétexte pour le retarder : un bisous à FeuFolet, un bisous à papa (surtout s’il n’est pas là), de l’eau, raccrocher la veilleuse, etc.

 

ALIMENTATION

 

LutinCoquin mange toujours aussi bien (et un peu moins salement). Lors de la semaine chez mes parents, il a vraiment été volontaire pour tout gouter et en digne fils de sa mère raffole des olives.

 

SANTÉ

LutinCoquin a eu une très belle varicelle, avec un peu de fièvre, mais surtout énormément de bouton sur le visage et le cuir chevelu qui l’ont beaucoup démangé …

2018-07-25_brossage

CARACTERISTIQUE

Centre d’intérêt : les bateaux

Couleur préférée : ?

Animal favori : chevaux

Plat préféré : olive

L’école dès deux ans (bis répétitas)

Publié le
L’école dès deux ans (bis répétitas)

Il y a à peine deux ans, je vous parlais de mon ressenti sur l’école dès deux ans après avoir reçu une lettre de la CAF me poussant à y inscrire FeuFolet (18 mois à l’époque) …

 

Aujourd’hui, la question se pose de nouveau, puisque LutinCoquin va sur ses deux ans et que la maîtresse de FeuFolet me fait du rentre dedans depuis septembre ! Mon avis n’ayant pas franchement changé en deux ans, j’étais on ne peut plus réticente à l’idée de mettre LutinCoquin à l’école a à peine deux ans …

2018-04-25d_en classe

Mais c’était sans compter sur ce zouave qui depuis quelques semaines envoies des signaux très clairs (à base de je rentre dans la classe prendre l’étiquette de mon frangin, faire un puzzle ou laisser mon doudou dans la caisse à doudou) … voilà comment je me suis retrouvée hier à l’inscrire pour la TPS !!!

Le coté chouette de notre petite école de campagne, c’est qu’il y a de la place en TPS et aucun échéancier de rentrée : LutinCoquin peut commencer dès qu’on le sent assez près, aucune pression donc sur la continence. Et si au bout de quelques jours d’essais, on voit que ça ne prend pas, aucun souci, on arrête et on réessaye plus tard.

 

Par contre, la nouvelle organisation scolaire me pose un dilemme : jusqu’à présent il y avait une classe par niveau, comme souvent, mais la classe de PS finissait un peu surchargée avec l’arrivée de nombreux TPS … Donc cette année, l’école a décidé de faire deux classes de TPS/PS/MS et une classe de GS, ce qui fait que FeuFolet et LutinCoquin pourrait être soit dans la même classe, soit dans deux classes séparées …

Perso, je penche pour classe commune (repère pour LutinCoquin, facilité pour moi, etc.) mon mari penche pour classes séparées (ce ne sont pas des jumeaux, possibilité d’évoluer séparément, récréation commune suffisante, etc.) … les arguments se valent dans les deux sens, je suis donc bien perdue devant cette nouvelle configuration …

Et vous, vous feriez quoi?

 

(PS: sachant que pour l’instant, nous faisons bien attention à leur expliquer qu’ils devraient être dans deux classes différentes suivant leur niveau)

 

21 mois

Publié le
21 mois

10kg600 et 80 cm

 

RELATION

LutinCoquin est toujours un petit garçon très câlin, parfois même un peu trop … d’autant plus que c’est ça réponse à la moindre contrariété, et qu’il y en a beaucoup des contrariétés à un peu moins de deux ans …

Il parle de mieux en mieux puisqu’il fait maintenant des phrases, même si il écorche encore beaucoup les mots … lors de sa visite trimestrielle, nous avons réalisé un test sensoriel qui laisse suspecté un déficit d’audition sur au moins une des deux oreilles … Nous avons donc rendez-vous à la rentrée pour un bilan ORL complet.

MOTRICITE

LutinCoquin marche des mieux en mieux, à tel point que nous faisons désormais le trajet vers l’école avec une poussette vide (je la garde en sécurité, nous avons quand même doublé le temps de trajet qui n’était déjà pas optimal à rythme de FeuFolet …) … À tel point que la maîtresse m’a redis qu’elle pouvait le prendre en TPS dès septembre … et vu comment il aime suivre son frère en classe, il ne lui reste plus qu’à passer le cap du pot pour être prêt (mais pas moi !!!)

En ce moment, LutinCoquin est fasciné par les récipients : les ouvrir, les fermer, les emboîter, empiler, remplir, vider, tout y passe.

SOMMEIL

Suite à des vacances chez des copains, nous avons ouvert le lit de LutinCoquin pour son plus grand plaisir, même s’il n’utilise cette relative liberté QUE quand il s’agit de hurler exprimer son mécontentement derrière la porte de sa chambre.

ALIMENTATION

Pas d’évolution majeur sur ce point, LutinCoquin boit au verre, mange (très salement) seul à la cuillère, et a toujours tendance mettre parfois un peu trop d’aliments dans sa bouche d’un coup.

Mais bon, on a enfin franchi le cap des 10 kg !!!!

 

SANTÉ

Je me suis portée malchance, les vacances d’hivers fut une succession de virus pour tout le monde : bronchite, otite, angine, etc.

Comme je le disais plus haut, le test sensoriel a révélé un possible trouble auditif qui pourrait être une séquelle de sa méningite, nous en saurons plus en octobre.

18 mois

Publié le
18 mois

9kg950 et 77 cm

 

RELATION

LutinCoquin est un sacré fripon, le « non » a fait une apparition tonitruante à la maison et il adore s’en servir … il crie aussi beaucoup quand son frère fait quelques choses qui lui déplaît … mais il reste mon grand bébé fan de câlin.

Pas mal de crise de frustration même si il a de plus en plus de mots (à traduire) dans son vocabulaire ce qui facilite la compréhension.

 

Il commence s’identifier comme une personne et hurle dès que je dois le laisser avec quelqu’un d’autre que moi … Mais il adore jouer à cache-cache dans les rideaux et faire rire toute la famille.

Il est aussi un peu jaloux de FeuFolet dont il aimerait bien piquer parfois la place ou bénéficier des mêmes prérogatives. Il a d’ailleurs regarder ses premiers dessins animés (oui, je sais pas bien, mais bon avec un grand frère qui a droit à quelques dizaines de minutes chaque jour, je trouve qu’avoir tenu jusqu’à 18 mois, c’est pas mal)

 

 

MOTRICITE

C’est quelques jours après l’article sur ses 15 mois que LutinCoquin s’est lancé dans ses premiers pas. Il lui aura fallu encore un mois pour acquérir suffisamment d’équilibre pour marcher complètement.

Maintenant, il essaye même de courir (!!!) pour suivre FeuFolet. Il monte et il descend les escaliers debout en se tenant à la rampe et commence à s’intéresser au pot de son frère (ce qui amène le dilemme à quelle hauteur réglé le pot maintenant)

 

Il adore piquer les feutres de FeuFolet, le problème étant qu’il gribouille partout SAUF sur les feuilles …
SOMMEIL
Les nuits de LutinCoquin ont toujours égal à elle-même, même si on sent bien quelques velléité d’indépendance, comme la possibilité de jouer un peu le soir dans son lit.

ALIMENTATION

LutinCoquin sait boire au verre et manger (très salement) seul à la cuillère, d’ailleurs gare à moi si j’essaye de l’aider sur la fin, le yaourt vole à travers la pièce …

Il a bien pris du poids ce moi-ci et continue à mettre parfois un peu trop d’aliments ans sa bouche d’un coup.

 

SANTÉ

Pour l’instant, on a réussi à passer au travers de la plupart des maux d’hivers, espérons que ça continue comme ça.