Flux RSS

Archives mensuelles : janvier 2017

Oeuvres du mois

Publié le

Une nouvelle rubrique, les oeuvres du mois, dans laquelle je publie un peu ce que j’ai réalisé dans le mois, en espérant que ça me pousse à reprendre les pinceaux.

Pour cette première éditions, je vous présente un projet sur lequel je travaille depuis quelques mois : des valisettes souvenirs aux couleurs des chambres des garçons. À l’intérieur, des souvenirs de leurs premières années : bracelets d’identification, LE pyjama de naissance, les premiers body  spécialement pour chacun d’eux, les premiers chaussons, les premières chaussures,  … bientôt la première paires de lunettes pour FeuFolet.

2017-01-30b

J’y glisse également les cartes reçues à l’occasion de leurs naissance, ainsi qu’un carnet que je remplis chaque mois avec leurs évolutions, succès, difficultés aussi et les moments qui m’ont émus.

J’ai peind une valise en carton avec le reste de peinture bleue de la chambre de FeuFolet et ajouté un boulot blanc. Sur un cadre, j’ai écrit le nom de FeuFolet ai

J’ai ensuite imprimer une photo de la matriochka que j’ai peind pour sa chambre et j’ai reprodui le motif sur le côté de la valise.

 

Voilà, je me suis bien amusée et j’espère que FeuFolet sera heureux de découvrir ces trésors dans quelques années 😊

Publicités

6 mois

Publié le
6 mois

6kg400 et 65 cm

Déjà une demi-année !
RELATION
Ce mois-ci, la relation entre LutinCoquin et FeuFolet se construit à coup de biberons, de regards, de câlins et d’éclats de rire.
2017-01-24b_calin
LutinCoquin est un bébé très souriant qui observe tous, voudrait tous voir et tous attraper. Il glousse pour manifester sa joie, grinch quand il est fatigué et n’aime pas quand le Breton fait la grosse voie à FeuFolet.
Il adore attirer l’attention sur lui et n’est pas anxieux avec les étrangers.

MOTRICITE

Ce mois-ci, LutinCoquin s’est révélé : il commence à se dire que la mobilité au sol, c’était peut-être pas si mal. Il gigote comme un asticot sur son tapis d’éveil, rampe dans son lit (y compris avec la turbulette) et essaye de se retourner ou de s’asseoir.

Vu son regard, le chat aura probablement du souci à se faire dès que LutinCoquin marchera à quatre pattes.

Mais son point fort, c’est la motricité fine : il est fasciné par ses mains et adore attraper des objets, faire passer ses hochets d’une main à l’autre, boxer la boite de produits pour le change, etc.

 

SOMMEIL

Tout le monde dort à la maison, mais je n’arrive quand même pas à me réveiller reposée malgré mes 8h de sommeil … Et ce n’est pas le petit qui me m’appelle la nuit (heureusement pas longtemps, ni souvent)

 

ALIMENTATION

Le grand changement de ce mois-ci : alors que j’espérais continuer un allaitement mixte quelques mois, LutinCoquin a marqué une nette préférence pour le biberon , moins fatiguant. Et avec son faible poids, je n’ai pas eu le courage de me lancer dans le tire-allaitement.

De même, la diversification alimentaire se poursuit avec des petits pots industriels que LutinCoquin dévore. Le reflux se manifeste toujours mais semble moins douloureux, on a donc pu réduire les doses de gaviscon. Par contre, la constipation est toujours gênante et on a introduit un biberon d’hépar le matin pour réguler tout ça.

Rêves d’hiver

Publié le

Pour combattre la morosité qui s’est un peu emparée de Frau Pruno ces derniers temps je participe à son petit défi hivernal.

Il s’agit de rédiger ce billet qui intituler « rêves d’hiver » et de vous présenterer:
1.  Une photo de paysage hivernal qui me plaît
2017-01-24a
Une cathédrale de glace vu au cours de notre croisière sur le lac baïkal gelé lors de notre voyage de noce, quoi de plus hivernal que la Russie?
2. Un mot que j’aime associer à l’hiver
La neige, j’ai rarement habité dans des endrois où elle était régulière, mais je ne comprends pas qu’il fasse si froid « pour rien »
3. Mon plat préféré à cette saison
La tartiflette, comme beaucoup. Sinon, le risotto courge châtaigne, fondant, crémeux, avec énormément de parmesan.
4. Une pièce de ma garde-robe que je chéri en ce moment de l’année
Je dirais bien mes pulls en laine, tellement je déteste avoir froid, mais ma pièce préférée c’est un superbe châle russe (encore) en laine, tout fin et terriblement chaud 😍 (j’ai dit que je n’aimais pas le froid?)
2017-01-24b
Bon, je n’ose pas trop le porter car c’est du nettoyage à sec uniquement et que j’ai la hantise qu’un de mes drôle vomisse dessus …
5. Une chanson que j’aime écouter l’hiver
Je n’ai pas vraiment de chanson phare …
6. Un film que j’affectionne en cette période
Il y a quelques années, je regardais systèmatiquement « les Gremlins » et « Maman, j’ai raté l’avion » en décembre, mais comme le Breton est pas fan de film de noël …
7. Un prénom que j’aime et qui me fait penser à l’hiver
Annastasia, Russie un jour, Russie roujours (à savoir que j’adorais le dessin animé Annastasia AVANT de rencontrer le Breon russophile)

Je n’aime pas les nourrissons …

Publié le

Ou pour être plus exacte, je n’aime pas la période nourrisson.

 

Même si je trouve les tout petits bébés trop mignon et que j’adore sniffer l’odeur de leur cou et croquer/bisouiller les petites joues dodues, je n’aime pas les premiers mois avec un bébé …

Je n’aime tellement pas cette période que depuis FeuFolet, j’espère des jumeaux pour construire ma fratrie plus vite et arriver rapidement à la période où tous nos enfants ne seront plus des bébés !!!

La manque de sommeil, les pleurs inexpliqués et/ou inconsolable, la montagne de couche, la galère à habiller car ça ne se tient pas … et l’allaitement …

J’ai un ressenti très ambivalent sur l’allaitement … je n’arrive pas à savoir si j’aime ou pas! J’ai la chance d’avoir des allaitements facile, qui roule tout seul, c’est pratique (ni vaisselle, ni logistique) mais je ne trouve pas ça gratifiant : être bloqué 30 minutes/1h toute les trois heures, même si c’est trop mignon, je trouve ça rébarbatif (et je vous raconte pas mon humeur de dogue en poussée de croissance)

Et pourtant, je persiste et je signe! Je pousse même le vice jusqu’à allaiter jusqu’à 5/6 mois. Alors pourquoi j’en fais « tant »? Déjà, un – parce que c’est pratique (bon, le RGO de LutinCoquin annule un peu cet avantage), deux – parce qu’il y a un fort terrain allergique dans la famille du Breton (allergie alimentaire légère, asthme et rhume des foins) et que je sais que l’allaitement maternelle aide à réduire les risques.

 

Clairement, je commence à apprécier les enfants vers 6 mois, quand ils tiennent assis (on y est pas encore avec LutinCoquin), commence à agir sur leur environnement et encore plus quand ils commencent à se déplacer !!! Ils ont alors moins besoins de mes bras, ça devient un plaisir et non plus une nécessité, je n’ai plus besoin de penser à les déplacés pour qu’ils ne restent pas seuls, etc.

 

Je pense aussi que c’est une période difficile pour moi, car le Breton n’est vraiment pas à l’aise avec cette tranche d’âge, donc il en fait le moins possible et je la gère beaucoup en solo … Heureusement qu’il se rattrape après.

 

Bref, je ne sais pas comment ce sera avec le dernier, mais pour l’instant, j’ai toujours aussi hâte qu’ils grandissent et je ne suis pas sûre que je serais une nostalgique des berceaux.

 

J’ai testé #3 les bébés nageurs …

Publié le

… seule avec deux enfants de moins de trois ans (même pas peur).

Et en fait, ça demande de l’organisation, mas ça se fait bien.

 

Première étape:

  • je prépare le sac de piscine la veille, avec à l’intérieur : une serviette pour le sol de la cabine (ça évite les vêtements mouillés par inattention), une serviette pour LutinCoquin, une serviette poncho pour FeuFolet, un peignoir (top du glamour) pour moi, les maillots de bain et un sukkiri.
  • je met mon maillot de bain sur moi le matin même

 

Le samedi matin, un sling, tout le monde dans la voiture, et on est partie.

2017-01-17a

Deuxième étape :

  • les vestiaires : petites astuces, je profite de la cabine handicapée, plus grande et avec une table à langer. Je pose LutinCoquin, je me déshabille, je mets FeuFolet en maillot de bain, puis LutinCoquin
  • J’installe LutinCoquin dans le sukkiri, je prends peignoir et poncho, le sac dans un casier , un passage par la case douche et on est ready

 

La piscine où on va propose des brassards pour FeuFolet et de nombreux accessoires dans l’eau (paniers flottants, frites, ballons, toboggans, cabanes)

Le sukkiri est un formidable à allié pour la piscine avec deux jeunes enfants. Quand LutinCoquin n’est pas sur un tapis ou dans une frite, il est au chaud contre-moi et je n’ai pas peu de le lâcher au cas où il faudrait que je rattrape FeuFolet.

2017-01-17c4

 

À la fin de la séance, je blottis mon tout petit toujours contre moi dans le peignoir et FeuFolet dans le poncho. De retour au vestiaire, je procède dans l’ordre inverse, d’abord LutinCoquin, FeuFolet étant au chaud dans son poncho, ensuite FeuFolet et enfin moi.

Bon, soyons honnête, c’est deux fois plus long après la baignade.

Après toutes ces péripéties, les garçons s’endorment souvent dans la voiture sur le chemin du retour.

Une garde robe capsule

Publié le

Suite à un article de Die Franzoesin paru il y a plusieurs mois maintenant, j’ai attendu la fin de l’allaitement (et le début des soldes) pour me prêter au même exercice afin de réduire ma garde robe au stricte minimum et ne conserver que des pièces facile à accorder que je prends plaisir à porter!

 

Première étape :

Déterminer les couleurs qui m’allaient particulièrement bien sur le conseille le blog Echos verts. En fonction de mon teint, mes yeux, mes cheveux, il semblerait que mes couleurs soient celles de l’été, plutôt claires, froide ou chaude. Deux dégradés principaux, du bleu au vert et du violet au rose (ça tombe bien, c’est ce que je porte le plus souvent) et des couleurs naturels (lin, écru, beige, marron, gris)

2017-01-12_t-shirt

coté t-shirt, je rentre dans mes clous – et oui FrauPruno, la moitier sont des Desigual 😉

Seul bémol, j’ai une attirance pour les accessoires rouges hors pas sur que ce soit accordé à mon teint en faite, ni à ma garde robe au final …

 

Deuxième étape :

La morphologie entre X et H pour moi : poitrine et hanche marquée, taille plutôt fine mais sans plus. Niveau vêtement, ça donne des top fluides, si possible marquant la taille, des décolleté en V ou en U, des vestes cintrées, des robes ceinture ou portefeuille et des pantalons taille haute.

Coté pantalon, de toute façon, je ne jure que par le jean taille plutôt haute (sans aller dans les extrêmes) et bootcut. J’ai d’ailleur décidé de tenter le jean made in france qui, sil me convient, deviendra un basic de ma garde-robe. Par contre, faut anticiper car il y a environ 1 mois de délai !!! Je l’ai reçu aujourd’hui, je vous en reparle dans quelques semaines 😉

 

Troisième étape :

Faire la listes des pièces indispensables, si possible en se limitant à 33, hors chaussures, sous-vêtements et accessoires.

2 jean 10 hauts printemps/été
1 pantalon léger 5 hauts automne/hivers
2/3 jupes 5 caracos à manches longues
3 robes 2 pulls
1 robe pull collants (nude, opaque & laine)
3 pyjama 1 trench
1 sac à main 1 manteau
1 paire de bottine 4 soutient-gorges
1 paire de chaussure légère 8 bas de sous-vêtements
1 paire de chaussure à talon Écharpes
1 paire de sandale Chapeaux / bonnets
1 paire de ballerine 1 paire de pantoufle

 

Quatrième étape :

Le tri de mon dressing actuel, sélectionner les pièces que je garde et celles que je donnes (ou passe en déguisement) et déterminer les pièces qu’il me manque. J’ai pu constater qu’en réalité, j’avais déjà une garde robe presque capsule …

2017-01-12_robes

après tri, je ne garde que 6 robes … et me rends compte que je n’en porte que pour les mariages ou fêtes de famille

Toutefois, la plupart de mes haut sont des Desigual (oui, je suis une addict), dont certains un peu vieux, mais je n’arrive pas à me résoudre à me séparer d’un vêtement que j’aime tant qu’il n’est pas décousu ou troué … De même, je ne sais pas vers quelles enseignes me tourner pour trouver des vêtements de qualité …

J’ai beaucoup de robe, souvent acheté à l’occasion de mariage, que je ne porte pas. C’est moins flagrant pour les jupes, même si j’en porte rarement.

Coté pull, j’aimerais trouver des pulls de bonne qualité qui concilit amour des grosses mailles et élégance … j’en avait trouvé un en Irlande, mais les coudes sont abimés … il faudrait que je trouve une couturière pour les renforcer et y ajouté des coudières en daim.

 

L’avantage d’avoir fait ce bilan avant les soldes, c’est que j’ai pu constater que je n’avais besoin de presque rien. J’en ai profité pour trier les cartons des garçons et ainsi déterminer ce dont j’aurais besoin pour la fin de l’hiver et l’hiver prochain. J’ai mixé mes achats, moitié site d’occasion, moitié neuf 😊

Coté sous-vêtement, après deux grossesse et deux allaitements de quelques mois, c’est la dèche … je pense que le budget solde de janvier sera principalement consacré  ça.

2017-01-12_tiroire

mon tiroire de caraco, j’ai investit dans les casiers en tissus pour ranger tous ça

 

Cinquième étape :

Assumer les accessoires que j’aime porter (collier, écharpes, chapeaux), les accorder avec mes tenues potentielles et surtout oser les porter … Je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours l’impression que si je met un chapeau, tout le monde va me regarder bizarrement, alors que j’adore ça et que ça me va plutôt bien …

Continence round 1

Publié le

Dans les bonnes résolutions de 2017, il semblerait que celle de FeuFolet soit de s’intéresser à la propreté !

En effet, depuis quelques jours, il joue beaucoup avec son pot et je le retrouve régulièrement avec le pantalon sur les chevilles assis sur le pot. Ce qui donne aussi lieu à des appelles désespérés car il n’arrive pas à le remonter …

 

Je me demande donc comment l’accompagner et l’encourager dans cette étape?

Déjà, il faut savoir qu’il ne demande pas le pot, ce dernier est en libre accès, soit je le trouve assis dessus (ou sur le point de le faire) et je lui propose de lire une histoire le temps de voir si ça vient, soit je le trouve râlant car il n’arrive pas à remettre son pantalon.

Pour l’instant, il n’a rien fait dedans, mais je ne doute pas que ça viendra et je me demande s’il m’appellera à ce moment là.

 

Je me pose aussi la question proposer (imposer?) des slips pour l’inciter à faire dans le pot?

 

Des lectrices dont les enfants ont abord la propreté de cette manière là? Des astuces pour l’lencourager dans cette voie sans le brusquer?