Verdict …

Je ne vais pas vous faire mariner pendant des jours.

Aujourd’hui, nous avions l’écho de contrôle. Et si je n’avais aucune inquiètude concernant la santé de bébé 2, j’attendais avec un peu d’appréhension de découvrir le sexe de mon nouveau colloc’.

Nous avons tout de même commencé l’examen par un rapide contrôle de la croissance et des marqueurs potentiels de malformations/trisomie 13 ou 18. Comme on s’y attendait, rien à redire de ce coté là. Bébé2 va très bien, pile dans les courbes et aussi tonique et farceur que son grand frère … (qui à passé 10 minutes à essayer de faire un arrêt sur image les mains ouvertes pour éliminé une malformation musculaire …)

Après cette multitude de mesures et de photos en tout genre, nous nous sommes intéressé à son entre jambe et le verdict tant attendu est tombé…

 

Ce sera un petit frère !!!

 

J’avoue que ça me fait très bizarre car je me voyais plutôt avec une petite fille toute neuve qu’avec un deuxième p’tit gars aux différents mariages prévus après la naissance. Et je vois s’éloigné encore pour un temps les jolies petites robes/blouses/bloomer …

D’un autre coté, nous avons déjà quasiment tous ce qu’il faut en vêtement de 1 à 12 mois (e certainement après aussi).

 

Et même si ce n’est pas tout à fait ce que j’aurais souhaité, je suis très heureuse d’accueillir un deuxième petit gars et j’espère que lui et FeuFolet seront bien complice. Une seule inquiètude demeure … je ne me vois absolument pas avec une maison uniquement de mecs :-S

Mais bon, mntenant nous allons pouvoir nous pencher sérieusement sur le choix du thèmes et des couleurs pour la chambre (si vous avez des suggestion, je sèche), ainsi que sur celui tout aussi épineux des parrains et marraines (oui, nous sommes affreusement tradi, les deuxième et troisième prénoms sont ceux des parrain/marraine)

fille ou garçon

Pour le clin d’oeil, en réponse à un article de WaityLily sur les différentes méthodes pour connaître le sexe. À quelques jours de la révélation, j’ai eu envie de me plier à cet exercice pour essayer de deviner le sexe de la nouvelle petite chose qui grandit en moi.

Plusieurs méthodes (toutes aussi farfelues les unes que les autres, évidement) mènent au résultat et on pourra vérifier d’ici quelques jours si les trucs de grand-mère fonctionnent ou non.

1 – Le Pendule

Bon, comme Lily, je n’ai pas de pendul, donc j’ai improviser avec mon alliance au bout d’une chaine, paraît que ça marche aussi. Je ne suis pas super sûre de mon coup, mais je dirais que ça balance pour un garçon.

 

2 – Les nausées

Autant, je n’avais rien au pour FeuFolet, autant là, j’ai cru habiter sur un bateau pendant 2/3 mois (très pratique quand tu passe la majeur partie de tes journée sur un escabeau à peindre des murs). Résultat : ça serait plutôt une fille.

 

3 – La libido

Disons qu’entre la fatigue, les nausées et les travaux … je n’avais pas vraiment la tête à ça… Résultat : Plutôt un garçon.

 

4 – La pilosité

Hum, je n’y prêtais déjà pas trop attention avant FeuFolet, alors là … euh, joker. Je n’ai pas été choquée, donc on va dire que ça n’a pas bouger. Résultat : ça serait une fille.

 

5 – La peau sèche

Généralement, l’hivers je n’ai pas l’impressio d’avoir la peau plus sèche que ça … j’ai principalement les lèvres qui gercent à chaque changement de saison. Cette année, rien de particulier sur les mains ou le visage, mais j’ai les genoux et les coudes beaucoup plus secs … je vais compter ça comme mains, donc plutôt garçon.

 

6 – La couleur de l’urine

C’est plutôt variable, mais on va dire que selon l’estimation colorimétrique de ces dernières semaines et surtout celui de mon dernier prélèvement matinale (le glamour de la grossesse), c’est plus souvent jaune foncé, donc fille.

 

7 – La consommation de produit laitier

De base, je ne consomme pas de produit laitier … donc à chacune de mes grossesse, mes envies de fromage se sont un peu accentuer, de la à y voir une augmentation de ma consommation? Résultat : plutôt un garçon.

 

8 – Les envies

Coté envis, c’est plutôt aléatoire, je peux avoir des envis de tartine de fromage à 7h le matin, comme de gâteau au chocolat à 22h … Toutefois, j’ai l’impression d’avoir tout le temps fin et de préférer prendre un deuxième dessert que me resservir du plat principal, donc on va dire sucré = fille.

 

9 – Le poids du conjoint

um, après une petite couvade pour notre premier, le Breton ne manifeste pas de nouveau signe … Certains des ses patients trouvent même qu’il a maigrit !Ça serait donc plutôt une fille.

 

10 – L’acné

Hum, n’ayant pas repris de contraception hormonale entre mes deux grossesse, pas de changement flagrant sur le visage. Quelques apparitions sur le dos au cours du premier trimestre, mais vite disparut. Résultat : ça serait une fille.

 

11 – La poitrine

Hum, techniquement, si le tour de poitrine à augmenté de plus de 9 cm c’est une fille, sinon c’est un garçon. Étant donné que LE signe pour ma première grossesse était le doublement de volume de mes seins au bout d’à peine quelques semaines, j’ai des doutes … mais là, rien d’impressionnant,  je rentre toujoursdans mes soutifs habituels. Ça serait donc plutôt un garçon.

 

12 – L’âge au moment de la conception

Hum … la conception est fixée le 30 ou 31 … hors moi, je la datait plutôt entre le 1 et le 3, ce qui change tout en fait Le calendrier chinois qui dit fille si conception en octobre (avis de l’échographe) et garçon si conception en novembre (avis de mes tests d’ovulations). Donc pour ce point, je ne préfère pas me prononcer (ou alors sur un hermaphrodite).

 

13 – Le taux de BHCG

Là il faut suivre le petit tableau qu’on trouve chez la Reine. Mais j’ai fais la prise de sang à pour moi 15 Dpo / selon l’échographie 18 Dpo, 292 UI/L : Résulats, plutôt un garçon. Mais d’un autre coté, j’ai cette écho à 19Sa parce que mon taux de BhCG reste faible …

 

14 – la fréquence cardiaque

>145 bpm garçon, entre 145 & 150 ne se prononce pas, et <150 bpm fille

Lors des deux échos à 8Sa et à 12Sa, la fréquence cardiaque était largement supérieur à 150 bpm. Résulats, plutôt une fille.

 

Total des scores : ♂ : 6  /  : 7

Ça, c’est pratique, un 50/50 …

Et vous, des pronostics ? Ou d’autres théories farfelues à me faire tester ?

# ProjetTravaux : La chambre de FeuFolet

Allez, depuis le temps que je vous parle de nos travaux, un petit aperçu.

Dans la première phase de travaux, nous avons refait la cuisine, le salon/salle à manger, la salle de bain du premier et la chambre de FeuFolet. Il nous reste encore un peu de finition dans les pièces : repeindre les murs de la cuisine et de la salle de bain, finir les encadrements de fenêtre et meubler le salon.

 

Voilà la chambre de FeuFolet. Je commence par un avant/après :

2015-12-23_Tvx_ChbE

Pour sa chambre, j’ai choisi un thème russe pour faire un rappel de notre voyage de noce. Les couleurs ont été inspiré par la guirlande offert par son parrain pour son premier noël : bleu ciel, bleu marine, vert émeraude, vert prairie et blanc/ecru.

 

Sur l’image à la une, vous pouvez voir, son berceau contre un mur de bouleau. Le dessus de lit avion a été déplacé depuis que FeuFolet peut l’atteindre.

Dans sa chambre, il y a dans un coin la table à langer (qui attends toujours que le placard de la salle de bain soit aménager – hum). À terme, il récupérera le bureau de son papa (et de son arrière grand père) qui va avec le reste de ses meubles. La table basse a enfin vu fleurir une matriochka.

En face, un coin livre qui plaît beaucoup à FeuFolet. Les beaux livres, livres fragiles et autres sont hors de portée, mais il y en a une partie à sa disposition. Maman se faisant une joie des les ranger régulièrement …

Un grand placard qui contient pour moitié ses vêtements et pour l’autre des jouets rangés. Ce mur attend encore une étagère « cosy », ce qui augmentera les espaces de rangements, mais hors de portée de FeuFolet :-s

Je me suis fait un petit plaisir en posant des stickers oiseaux au niveau de certaines prises.

 

Bon, là comme ça, la chambre est utilisable et semble donc terminée, mais j’ai encore plein de petites choses à faire : repeindre le radiateur (après la grossesse, c’est de la peinture au white spirit), décaper et repeindre la porte, y installer son nom, peindre les liseret de fenêtre et de porte en vert prairie, trouver des rideaux assortis à sa chambre, faire des trous dans les murs (coucou mon cheri) pour y accrocher des cadres, …

Bref, après le gros oeuvre, il y a le fignolage qui prends un temps fou …

 

Liebster Award

J’ai déjà vu passer ce type de billet, et j’apprécies de lire les anecdotes de certaines blogueuses. Je remercies donc WaityLily pour ce défi.

liebster-award

Mainteant, le défi c’est de trouver 11 anecdotes insolites, de les écrire avec humours (c’est plus sympa) et ce sans trop se faire reconnaître …

  1. Je suis dyslexique/dysothographique, mais je me soigne (enfin, j’ai essayé). Dans le même genre mon surnom enfant était la princesse de motordu : mon cerveau à la faculté de faire des association d’idée totalement farfellues et quand je suis fatiguée, je confond les mots. Mon plus belle exemple étant que je met un pyjama pour la piscine et un maillot de bain pour aller me coucher, logique.
  2. J’ai tendance à parler sans faire attention et à être parfois un peu brute de décoffrage, ce qui me joue des tours. Je dit parfois des choses qui peuvent être très mal intérprétées alors que moi, je ne pense pas à mal. Ça me vaut aussi une réputation, pas toujours fondée, de personne hautaine …
  3. Alors que à coté de ça, je suis terriblement timide. Donc quand je suis mal à l’aise dans un groupe, je reste en retrait et je parle peu … ce qui renforce l’impression de personne snob qu’ont les gens de moi.
  4. Si j’étais un personnage d’Harry Potter, je serais Luna Lovegood : un brin décalée, qui vit dans un monde un peu à part, souvent dans la lune. De fait, j’ai toujours une réputation de folie douce dans les établissements où je suis passée …
  5. J’ai la phobies des prises de sang, ce qui pour une fille de biologiste est un comble … mais la grossesse m’aide à surmonté cette angoisse, je tourne de moins en moins de l’oeil 😉
  6. J’adore les animaux, j’ai toujours grandit avec un chien et j’ai tanné mes parents pour avoir successivement deux cochons d’inde, puis des chats. Petite, je voulais devenir vétérinaire mais la prépa m’a rebuté et je suis partie en fac d’écologie.
  7. J’ai un plusieurs fois l’occasion d’aller dans des pays anglophone et depuis, j’essaye d’entretenir mon anglais en ne regardat les films et séries anglophones que en VO … et dans la cambrousse bretonne, c’est pas toujours facile au cinéma.
  8. Je dessine à mes heures perdues, j’ai suivi des cours pour adulte au beaux-art, mais je n’ai jamais eu le cran de me lancer dans des études artistiques … Et avec l’arrêt des cours de fac, je ne m’ennuie plus assez, donc je manque d’inspiration et de persévérance …
  9. J’ai des parents globe-trotteur : on a vécu huit sous les tropique et l’amérique du sud est le seul continent (on fait exeption de l’artique) où je n’ai pas mis les pieds.
  10. J’ai une légère tendance à l’agoraphobie, ce qui me bloque pour aller en festival de musique …
  11. Je doit être une incorrigible romantique, mais le Breton a été mon premier et mon seul amant … ça perturbe pas mal les gens quand je leur dit que j’ai épousé le seul homme avec qui je sois sortie …

Pour terminer le défi il faut répondre à ces 11 questions :

1-Quelle est ton activité préférée ?
Lire, je pouvais passer des heures le nez dans un bouquin avant la naissance de FeuFollet … maintenant, ça ressemble plus à une bataille pour éloigner les pages de ses petites mains qu’à un moment de détente, mais au moins je me dit que comme ça il aura l’habitude des livres.

2- Es-tu plutôt du soir ou du matin ?
Du matin, même si j’ai du mal à me levé, je suis une vrai marmotte … il faut vraiment une ambiance de folie pour m’empêcher de gagner mon lit dès 22h …

3- Quelle est ta recette préférée ?
Dure à dire … il y a les recettes exeptionnelles comme les bugnes de mardi-gras ou mes pêché mignon comme le fois-gras. mais sinon, huit ans de vie sous les tropiques ont développer une forte appétance pour les plats épicés.
4- Pourquoi as-tu ouvert ton blog ?
J’ai commencer à « écrire » sur un forum lors de mes préparatifs de mariage. À ce moment là, je suivais assidument des blogs sur le sujet … forcément, avec la maternité mes lectures ont déviés et fils en commentaires, j’ai eu envis de me lancer aussi pour échanger encore plus.

5- Quels sont tes projets prioritaires sur ta « to do » liste ?
Les voyages, j’ai une liste longue comme le bras d’endroit que j’aimerais faire découvrir au Breton et à mes enfants … ce qui pose d’ailleurs le problème d’à partir de quel âge? Une de mes plus grande frustration, c’est que j’ai été en Nouvel-Zélande mais que je ne m’en souvient pas !

6- Quelle est la chose dont tu es la plus fière ?
Mon fils … et de manière plus large, mes enfants (en cours de fabrication). Je n’ai pas fait de brillantes études et j’ai du mal à trouver du travail, alors je me dit que dans quelques années, j’écrirais surment un article du genre « j’ai tout raté dans ma vie, sauf mes enfants »

7- Quelle est ta couleur préférée ?
Le bleu, sous toutes ses formes et ses nuances. Sinon, je porte pas mal de vert et de violet.

8- Quel est ton plus vilain défaut ?
Je suis rancunière comme ma mère et en plus je suis tenace, quand j’ai décidé quelques choses, je te harcèlerais jusqu’à obtenir gain de cause …

9- Tu pars seule sur une île, qu’emportes-tu ?
Une tonne de bouquins, une série vraiment longue genre l’intégrale de Robin Hobb.

10- Y-a-t-il une activité que tu ne pratiques pas et qui te tente ?
Le Rôle Play Grandeur Nature (RPGN), je suis encore une grande enfant et j’adore me déguisé … le problème, c’est que comme je suis aussi timide, je n’ose pas me lancer de peur d’avoir un trop gros rôle …

En plus, ma belle-soeur en fait, alors j’aurais peur de donner l’impression de lui « cvoler » son hobby …

Mais j’ai le même problème avec les forum de rôle play … je n’aime pas ma plume alors je n’ose pas me lancer.

11- Ton vœu le plus important pour 2016 ?

Que mon deuxième bébé aille bien et que son arrivé dans la famille ne soit pas un trop gros chamboulement.

 

Et pour finir je dois inviter 11 blogs à relever ce défi, ça sera donc :

choupiechat ( en espérant que tu n’ai pas déjà été nominée), mumnours, Die Franzoesin, familleours, MamanNouille, et Ragnagna

15 mois

Déjà 1 an, 9kg500 et 77cm, il continue à bien grandir, mais comme dit dans ce bébé qui ne grossit pas, son poids reste à surveiller.

MOTRICITE

Dans le bilan des un an, je disais qu’il n’était pas loin de la marche … et ça s’est vérifié puisqu’il a marché juste avant ses 13 mois. Ça l’a fait passé au statut de petit garçon bien dégourdi d’un coup.

Maintenant, il court même si il chute souvent, marche à reculons et s’attaque même à l’escalier en position vertical à l’aide des barreaux. Ce qui terrifie sa nénène … à priori, il faut attendre les 3 ans de l’enfant pour le laisser monter seul les escaliers. Mais bon, vu qu’il sait les monter et surtout les descendre à quatre pattes, je ne me voyais pas lui interdire les escalier. À partir de là, je ne peux pas l’empêcher de choisir sa position …

Il participe également dans les séances d’habillage et de déshabillage : il passe les bras dans les manches, tends les pieds pour le pantalon et les chaussettes, et sait même appuyer sur son talon pour mettre ses chaussures. Il essaye aussi de passer les t-shirt par dessus la tête pour les enlever, mais il a besoins d’encore un peu d’aide.

LANGUAGE

Après les traditionnels « maman » et « papa », FeuFolet a dit ses deux premiers mots : « coucou » et « caca ». Il aime beaucoup utiliser le « coucou » dans des parties de caché-coucou avec maman.

Et même si je n’ai pas signé avec bébé, il a développer quelques signes propres : il ne fait pas le même geste de la main pour bonjour/coucou et au revoir. Il sait aussi demander de l’eau ou nous tendre quelques choses pour qu’on le débarrasse.

À priori, chez la nounou, il a aussi tendance à dire « non » quand il ne veux plus manger … pas à la maison, c’est bête, ça me rassurerais sur le fait qu’il a assez a mangé.

RELATION

FeuFolet n’aime toujours pas que je disparaisse derrière une porte et ce même si il est avec son père … c’est un peu usant à la longue, j’espère que bébé 2 ne sera pas pareil, parce que je vai avoir du mal à être efficace avec deux sangsues aggripés à mes jambes.

Il a aussi tendance à se taper la tête au sol quand il est contrarié …

Sinon, il adore skyper avec ses grands-parents et voudrait bien pouvoir les toucher à travers l’écran. À défaut, il adore répondre à leur coucou en faisant aussi de grand geste.

ALIMENTATION

FeuFolet est toujours un bébé qui prend peu de poids, mais je ne vois pas ce qu’on pourrait changer à son alimentation …

SOMMEIL

Le passage dans sa chambre terminée, s’est déroulé sans anicroche. FeuFolet  tout de suite pris ses marques, pour mon plus grand plaisir.

JEUX

Assembler et séparer les éléments d’une pyramide semble être le must du moment, FeuFolet en a trois dont il ne se lasse pas. Il a aussi eu un puzzle pour son anniversaire, mais là, le concept est loin d’être acquis.

Sinon, ce qu’il aime le plus, c’est marcher dans le jardin ou faire du trotteur dans l’allée ou le couloir de la maison.

 

Ce bébé qui ne grossit pas …

La semaine dernière, j’ai emmené FeuFolet chez le médecin pour une conjonctivite.

Jusque là, tout va bien. Comme il ne l’avait pas vu depuis 3 mois, il en profite pour le mesurer et le peser : niveau taille pas de soucis, il est toujours dans sa courbe … par contre, niveau poids, c’est toujours limite. À nouveau le médecin me signale qu’il ne prends pas assez, qu’il a encore perdu quelques percentiles sur sa courbe …

 

Là, je ne sais vraiment plus quoi faire, d’un coté, c’est son rôle de nous signaler ça (et en plus le collègue de mon mari est un peu flippé sur le poids des bébés), de l’autre, il le reconnait lui même : quand je lui décrit les repas de FeuFolet, il n’y a rien à redire !

Alors certe, je suis une maman qui part du principe qu’un enfant ne se laisse pas mourrir de faim et je refuse de faire du repas un pugilat : résultat, les jours où il ne veut pas finir son assiette, je ne m’en formalise pas, je me dit qu’il mangera mieux une autre fois … sauf que voilà, il ne grossit pas … bonjour la culpabilité.

 

Mais quand je le voit courir dans la maison, toujours en mouvements (il est actuellementt en train de déménager les chaises de la cuisine, normal), si éveillé et souriant, je m’interroge? Faut-il vraiment s’inquièter? Si oui quand, pourquoi? Et si c’était juste sa nature d’être maigrichon (comme son père avant le cap des 25 ans, c’est dur de veillir)? Mais, et si c’était de ma faute? Et si les habitudes ultra-saine, limite un poil psychorigide d’alimentation hérité de ma mère (ouais, enfin, on se fait une pizza par semaine/15 jours quand même, mais pas FeuFolet, plus tard) le freinait dans son dévéloppement? Si c’était moi qui inconsciement l’empêchait de grossir/grandir?

Après vérification des carnets de santé, son père était encore plus maigre bébé, on va dire que c’est génétique, hein!

Quand la vie te joue des tours …

Comme vous le savez, je suis enceinte de mon deuxième enfant, un parce que nous avions certes très envie d’aggrandir la famille, mais aussi, surtout, parce que j’ai passé 2015 à entendre dire qu’il n’y aurait pas de perspective d’emplois dans les collectivités territoriales pour 2016 …

 

Et là, que vois-je en début de semaine lors de mon actualisation pôle emplois : un CDD de 12 mois, le poste de mes rêves (on dirait qu’ils ont écrit le profil de compétences en le calquant sur mes intitulés de masters, j’hésite presque à les joindre à ma candidature), dans la structure de mes rêve à 20 minutes de chez moi !!!!

Mais alors que faire … on m’a déjà proposé de reprendre mon poste de l’été dernier (ce qui m’a fait très plaisir, même si, si j’avais su, j’aurais décallé ma grossesse), mais bon, 4 mois de congé mater sur 6 …

 

Là, je suis très embêtée … comment postuler sur ce genre de poste en sachant que je devrait m’absenté au minimum trois mois sur les douze (soit quand même un quart du contrat, mais difficle de réduire plus un congé mater)? Comment amener ma candidature pour qu’elle soit quand même crédible ?

Bref, je suis toute perdue, mais je me dit que je ne peux pas décement, même enceinte passer à coté d’une occasion pareille !! Donc si vous avez des conseils?

Je pensais demander à mon ancien employeur qui m’a reprosé le poste pour cet été de me faire une lettre de recommandation …

La sortie de l’enfer …

Ça y est, on voit enfin le bout du tunnel …

Nous venons de vivre une semaine/10 jours d’enfer virale à la maison  : on commencé avec une gastro explosive pour FeuFolet le mercredi, le genre qui t’en met partout, te remplit 4 couches en une heure et fait terminée le bébé directement dans la baignoire …

À ce moment là, j’étais encore naïve, je me suis dit « bon, le fils de la nounou en avait une, FeuFolet l’a attrapé, à surveiller, mais dans quelques jours, c’est bon » … ou pas. Parce que figurez vous qu’un enfant malade à la maison, ce n’est pas drôle, non, le fun, c’est que la personne chargée de s’en occupée – aka maman- se joigne à lui !!!

 

Voilà comment dans la nuit de mercredi à jeudi, j’ai débuter ce que je pensais être un gros rhume qui à vite dégénéré en syndrome grippal et que j’ai refourgué (en culpabilisant) mon petit malade à sa nounou le jeudi pour essayer de me soigner.

Au retour de la nounou, ça ne va pas mieux pour moi et si la gastro éclaire de FeuFolet semble passée, il a chopper ma grippe ! Nous aurons donc un magnifique duo d’oscillation de nos températures au grès des heures et des doses de paracétamoles.

(apparté : est-ce que quelqu’un a déjà essayer de d’aspirer le nez d’un bébé en étant lui même complètement enrhumé? j’ai eu beau essayer, j’ai pas réussi, j’avais pas assez de souffle …)

 

Et ce forcément, juste avant la soirée de week-end qu’on attend depuis des mois, sinon, c’est pas drôle. Qu’à celà ne tienne, nous avions une journée associative, le Breton y ira seul pour que FeuFolet et moi nous reposions au maximum, et tant pis si ça nous fait arrivé un peu plus tard.

Et nous voilà partie le samedi soir pour une soirée « année folle » … en petite tenue charleston dans une maison de vacance familiale … à la température aléatoire !!! Deux gros point noirs : le couloir entre la salle et la chambre où dormait FeuFolet et celui entre notre chambre et les toilettes (hors enceinte, c’est mon passe-temps favori) était glaciale …

 

Bref, dimanche, nous voilà reparti pour un tour, moi toujours avec ma similli-grippe agréementée d’une toux exténuante et FeuFolet qui a réussi a y ajouter une conjonctivite !!! Autant vous dire qu’à partir de là, les nuits sont devenues TRÈS rock’n roll : moi qui ne dormait que par intervalle de 30 minutes/1 heure, semi-assise entre les quintes de toux et FeuFolet qui se réveillait en hurlant toutes les deux / trois heure avec les yeux collés.

J’ai même hésité à passé voir le collègue de mon mari de garde dès le dimanche soir, mais des années de non urgence médicale m’ont retenue et j’ai sagement attendu lundi matin pour prendre un rendez-vous pour moi, la fièvre de FeuFolet ayant franchement dispaue.

 

Ce qui est bien chez moi, avec les médecins, c’est que c’est psychologiqur : j’ai vu mon médecin qui m’a escrit des médicaments symptomatiques (ben oui, c’est virale, faut juste attendre que ça passe), j’ai pris le premier jet, j’ai vomis 10 minutes plus tard et depuis ça va beaucoup mieux XD

Pareil pour FeuFolet, comme sa conjonctivite ne s’arrangeait pas dans la nuit de lundi à mardi, j’appelle dès 8h lui prendre un rendez-vous pour l’après midi … et ben paf, en une matinée chez la nounou, quasi plus de signes ! Bon, on y a été par acquis de conscience , donc il a quand même droit à deux trois jours de collyre pour confirmer la rétablissement …

 

Et bien sûre, FeuFolet et moi avons eu cette superbe idée de semaine à thème pile en même temps que tous les habitants autour de chez nous qui ont envahis le cabinet du Breton, ne me permettant pas de compter sur ce dernier pour me relayer un peu …