Flux RSS

le coin?

Publié le
le coin?

FeuFolet a deux ans et pour l’instant nous ne connaissons pas de crise d’opposition. Est-ce parce que l’on prends soin de lui proposer deux choix lorsque c’est possible (auxquels il répond généralement « oui », super pratique) ou lorsqu’il y a un choix ouvert, son « non » est généralement respecté? En tout cas, de ce point de vue là, ça va.

On commence à voir apparaître épisodiquement la phase du « à moi » , mais là encore sans grande conséquence. Et à côté de ça, il joue de plus en plus avec ses semblables et non plus à côté.

Non, le comportement qui me désappointe avec FeuFolet, c’est quand il fait une bêtise (écrire sur le canapé, au hasard) en sachant qu’il fait une bêtise puisqu’il dit « bébi » en nous regardant dans les yeux lorsqu’il la fait …

2016-12-20a

Au début, j’ai essayé de lui expliquer que j’étais triste/déçue/en colère en lui faisant réparer sa bêtise, mais ça lui passe à travers les oreilles comme du vent … Il va parfois même jusqu’à faire une bêtise volontairement pour avoir l’éponge …

 

Fasse à tant de « désinvolture », j’en suis venue à le mettre au coin quelques minutes pour marquer ma désapprobation vis à vis de son comportement , avant de le prendre dans mes bras et de lui expliquer, encore, en quoi son action me pause problème … mais je ne sais pas si c’est une « bonne » solution …

Et il respecte très bien cette consigne, même si je quitte la pièce, il attend toujours au coin que je lève la punition …

Des avis? des idées?

Publicités

À propos de Mam'Weena

Mariée à mon Breton depuis 2013, je suis la jeune maman de FeuFolet depuis Novembre 2014 et de LutinCoquin depuis Juillet 2016

"

  1. On pratique le coin aussi ou l’isolement dans sa chambre. Et comme toi après j’explique ce qu’il ne fallait pas faire. Je sais pas si c’est bien mais c’est un instant où on les force à réfléchir à ce qu’ils ont le droit / pas le droit de faire.

    J'aime

    Réponse
  2. Nous on pratique l’isolement dans la chambre … par contre H. ne fait quasiment jamais de bêtises volontaires comme tu les décris là pour ton FeuFollet, mais il est vraiment en plein dans le « non », notamment pour les trucs « obligatoires » genre sortir du bain, s’habiller le matin ou manger le soir … Le week-end dernier fut bien tendu par exemple, alors on craque un peu … J’aurais aimé ne pas trop crier ni mettre au coin ou dans la chambre, plutôt essayer de toujours tout bien lui expliquer, mais quand il rentre dans une de ses colères, il n’écoute plus rien ! Après je lui dis qu’il me fait de la peine et que j’ai bobo au cœur, et du coup il me dit « viens maman je te fais un bisou au cœur comme ça tu as plus bobo » … Comment peut-on rester fâché longtemps après ça ? 😉
    Ah ils nous font tourner en bourrique … Bises !

    J'aime

    Réponse
    • Ah ça, ils nous rendent chèvre … c’est amusant de voir comme chacun a sa manière de montrer son opposition et sa prise de conscience du libre arbitre.
      Ici, l’isolement dans la chambre est effectivement réservé aux grosses colères que rien n’apaise … j’aimerais bien créer un « coin colère » mais je ne sais pas encore où …

      Aimé par 1 personne

      Réponse
  3. On ne pratique pas le coin avec le choupi mais on l’envoie dans sa chambre se calmer quand il est frustré/en colère/boudeur. Et très souvent, il y va même de lui-même quand quelque chose lui déplaît et fini par revenir quand il est calmé. Par contre (pour l’instant), il ne fait pas de bêtises.

    J'aime

    Réponse
  4. Chez nous, Bibounette a 2 ans 3/4 et jusqu’à récemment ne faisait pas de bêtises volontaires. Avec les bêtises involontaires, le fait de réparer fonctionnait bien. En revanche, depuis quelques temps, elle se met à faire ce que tu décris : faire une bêtise en nous regardant droit dans les yeux avec un air de défit. Je ne la mets pas au coin mais je l’installe sur une petite chaise un peu en retrait, je me mets à sa hauteur, lui explique et lui demande de ne pas bouger et de réfléchir. Elle a un peu de mal à rester immobile mais ça casse le rythme de la provocation et en général elle demande spontanément pardon après. Quand je la « gronde » en revanche, j’essaie de lui expliquer que ce n’est pas respectueux mais sans jouer sur le registre de la culpabilisation, car j’ai moi-même souffert de remarques du style « avec tout ce que ta mère fait pour toi, regarde comme tu la rends triste, tu pourrais être plus gentille quand même »… bref, pas de solution miracle, on tâtonne aussi

    J'aime

    Réponse
    • Je suis d’accord avec toi, je distinge aussi les bêtises involontaires pour lesquels une petite remontrance/explication suffit et les bêtises volontaires où je le met au coin pour marquer mon mécontentement.
      Je ne joue pas non plus sur le registre de la culpabilisation qui, à mon sens, est inutile et préjudiciable …

      Aimé par 1 personne

      Réponse
  5. Ici, la bêtise n’est que volontaire. Quand ce n’est pas volontaire, on dit que c’est un accident et que ce n’est pas grave – même s’il faut faire davantage attention.
    Ensuite, pour la bêtise, j’essaye de prévenir « tu veux être puni ? » « tu veux être privé de chocolat (marche très très bien !!!) » et s’ils font quand même la bêtise, je fais ce que je leur ai dit auparavant. La plupart du temps, ça fonctionne bien.

    J'aime

    Réponse
    • Mais comment tu lui permet de distinguer bêtise et accident? Renverser un verre d’eau involontairement, c’est un accident, mais la première fois qu’il dessine sur le sol, c’est quand même une bêtise, même si à ce moment l’enfant ne le sait pas encore …

      J'aime

      Réponse
      • Je n’ai jamais été confrontée à ça… Les feutres sont rangés en hauteur et je ne les donne que lorsqu’ils sont assis devant une feuille. Comme ça, aucun risque ! Après, pour moi à partir du moment où l’enfant fait consciemment ce qu’il fait, c’est une bêtise. Et j’essaye le plus possible de réagir en amont et d’expliquer avant la catastrophe. Mais c’est vrai que je n’ai jamais eu l’exemple de ton canapé, Lucky me 🙂

        J'aime

      • Je donnes aussi les feutres avec es feuilles, mais les autres supports sont tellement tentant …
        Rassures-toi, le canapé est en cuir pour se nettoyer facilement et ce sont des feutres lavables à l’eau 😉

        J'aime

  6. Chez nous on ne pratique pas le coin, et l’isolement, c’est généralement quand Papa ou Maman (ou Papa ET Maman dans le pire des cas :p) sont complètement à bout de nerfs. Ce n’est pas vraiment une punition, c’est plutôt un sas de décompression. Mais ça arrive rarement, et de moins en moins à mesure que les grosses crises de frustration des 18 mois/2 ans s’éloignent.

    Alors comment on fait quand elle fait une bêtise ? Ben on la prend entre quatre yeux et on lui dit que c’est pas bien avec une voix pas contente. Des fois effectivement, ça a l’air de rentrer par une oreille pour ressortir par l’autre (et d’autres fois elle pleure, mais c’est pas tellement plus réjouissant). Mais je ne pense pas que ce soit le cas.

    Je crois que personne n’aime se faire disputer et que tout le monde a intérêt que la paix et la tendresse règnent dans le foyer, donc que fatalement, un jour ou l’autre, ça portera ses fruits (c’est peut-être optimiste mais je préfère le croire, et même si je ne tiens pas à jour un registre des bêtises pour en être certaine, je crois bien que certaines bêtises sont de moins en moins récurrentes… au profit d’autres sans doute, mais c’est bien ça, l’éducation, un éternel recommencement, non ?). En attendant, il y a rarement mort d’homme, même pour une grosse bêtise (et même les bêtises où y’a mort d’homme, ben c’est triste, mais bon, c’est fait c’est fait, y’a plus qu’à cacher le corps…).

    Ensuite ce que je constate avec satisfaction, c’est que Choupie n’a pas peur de nous. Quand elle a fait une bêtise (ou une maladresse, c’est dur de le distinguer pour nous, et j’imagine que pour eux encore plus !), elle vient nous le dire, elle n’essaie pas de le cacher. Et c’est le plus important, au final, je crois, que le dialogue ne soit pas rompu, qu’elle ait confiance en nous… et nous en elle 🙂

    Bref, je suis pas fondamentalement contre le coin. Mais je n’en vois pas l’utilité chez moi. Mais j’ai un article que je dois écrire sur l’éducation, si un jour je me décide 😉

    J'aime

    Réponse
    • J’ai oublié de répondre à ton commentaire fleuve (lu sur mon portable sur la route de Noël).
      Je suis complètement d’accord avec toi et j’aurais aimé réussir à m’en passé, mais vu la patience du papa, je me dit que c’est un moindre mal.
      J’espère que ça ne lui fera pas avoir peur de nous, ni rompre le dialogue
      J’espère pouvoir lire un jour cet article sur l’éducation dont tu parles souvent :-p

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :