Flux RSS

Un costume de pompier 100% DIY

Publié le
Un costume de pompier 100% DIY

À mi-chemin entre mardi-gras et le carnaval de l’école, je reviens sur le costume de pompier de FeuFolet, 95% #RiendeNeuf et presque #ZeroDechet.

J’ai d’abord chercher à trouver d’occasion une combinaison imperméable de chez Liddle, mais peine perdu … j’ai alors demandé de l’aide sur internet et on m’a judicieusement conseillé de chercher de la toile de parapluie !

Ça tombait bien, j’avais justement un vieux parapluie cassé que je traînais à porter à la déchetterie. J’y ai donc découpé des jambières que j’ai agrémenté d’un ruban réfléchissant.

2018-03-21_jambière

Une veste de pluie d’occasion sur Vinted subira le même sort et voilà pour le costume.

 

je me suis ensuite inspirée de ce tuto pour fabriquer un casque en papier journal:

2018-03-21_casque

 

Et voilà le résultat final :

Maintenant, il ne me reste plus qu’à réaliser un extincteur et une hache pour compléter tout ça lors du carnaval de l’école. Une chemise noir et quelques bandes réfléchissantes de plus feront de LutinCoquin un deuxième pompier rapide.

Publicités

TAG : Flashback

Publié le

Sur un TAG de Maman Délire, dont j’avais beaucoup aimé l’article, je reviens (avec quelques mois de « retard ») sur 3 (4) dates clefs :

23 mai 1987 : Je ne suis pas encore née, même pas conçue, j’existe seulement dans la tête de mes parents qui se battent avec la PMA. Toi, tu viens d’avoir un an. Nos parents travaillent dans le même hopital, sans faire plus que se croiser.

Nous naîtrons dans la même maternité, avec le même SuperGygy, un ami commun de nos parents respectifs, si ça c’était pas déjà un signe !

 

23 mai 1997 : j’ai 8 ans, bientôt 9. Je viens de déménager à la Réunion. J’ai l’inscouciance de l’enfance, particulièrement sous les tropiques où la vie est douce. Je me bat avec mon prénom, au point de me couper les cheveux, ce qui accentue mon coté garçon manqué. Je découvre aussi le sport de ma vie, l’escrime.

 

23 mai 2007 : J’ai 18 ans, presque 19. Tu viens d’avoir 21 ans. THE date, celle où notre vie commune commence !!!

Je ne voulais pas de petit-ami (#teamRebelledesConventionsSociales), tu sortais d’une histoire longue et compliquée … bref, rien ne nous prédisposait à nous mettre en couple … Si on avait su qu’un coup de pouce du destin et quelques copains entremetteurs nous mènerais jusque là !!!

 

23 mai 2017 : J’ai 28 ans, presque 29. Tu as 31 ans. 10 ans d’amour.

Nous sommes mariés depuis presque 4 ans, une grande maison en travaux, un premier garçon FeuFolet, un deuxième LutinCoquin … etenore beaucoup, beaucoup (trop?) de projet dans la tête !!

J’ai hâte de voie ce que ces dix prochaines années nous réserve … rendez-vous en 2027.

Bullet Journal

Publié le

L’année dernière déjà, j’avais succombé à la mode du Bullet Journal (BuJo pour les intimes). Le principe est simple, c’est en gros un super agenda/journal de bord personnalisé par ses soins.

Toutefois, j’avais été déçue, emportée dans mon élan, de ne pas pouvoir faire tenir une année complète dans un seul carnet …

 

Cette année, j’ai donc anticipé : je me suis équipée d’un carnet Leuchtturm 1997 de 250p, soit environ 21 pages par mois.

Chaque mois commence avec une page de « trackers » qui sont globalement les routines que j’essaye de tenir quotidiennement (ou au contraire, de tenir le compte d’un écart). Bon, passion arc-en-ciel, je me suis lachée sur mon délire dans le trackers.

2018-03-07b

Ensuite, j’ai une page de vue globale du mois et en face un espace liste & pense-bête, j’y note mes tâches ménagères mensuelles, des listes à ne pas oublier pour des projets (valises des prochaines vacances, garde-robe pour les prochaines soldes, etc.). Parfois, j’y mets aussi des barres de progressions pour des projets creatifs en cours, sinon je les mets sur les pages supplémentaires en fin de mois.

2018-03-07c

Ensuite la partie agenda commence : j’ai prévu deux à trois jours par pages afin de faire rentrer toute l’année. Chaque mois à un code graphique (feuille pour mars, fils pour avril, soleil pour août, etc. d’ailleurs je cherche toujours une idée pour novembre …).

Chaque jour, je note ce que j’ai envie/prévu/besoin de faire. Je peux aussi planifier une action pour loin dans le temps puisque j’ai déjà mon année complète sur le papier. Et chaque matin, je regarde ce que j’ai déjà de prévu, je rajoute certaines choses au besoin.

2018-03-07a

Rayé les points de ma to do list quotidienne est un vrai plaisir et moteur aussi, un peu comme le plaisir régressif de pouvoir colorier une case dans le trackers.

Je peux aussi y glisser des penses-bêtes le jour où je vois l’info, comme là une suggestion de livre à lire sur le féminisme.

 

Bon, j’ai aussi un agenda papier et l’agenda de mon téléphone pour les rendez-vous, on ne les note jamais trop.

Oeuvre du mois (février)

Publié le
Oeuvre du mois (février)

Le mois de février est court … et il a été chargé dans pas mal d’autres domaines, ce qui m’a finalement laisser que peu de temps libre (et donc de temps nécessaire pour faire tous ce que j’aurais voulu faire) …

 

J’ai tout de même trouvé le temps de coudre des pantalons de poupée dans des chutes de jeans, comme je vous le disais dans mon article sur la marque 1083 (mais pas encore pour le troisième poupon) et de finir ma blouse :

2018-02-28_blouse

J’ai aussi enfin commencé une table de nuit en cartonnage pour FeuFolet (en attendant de trouver le meuble de mes rêves en accord avec le mobilier années 50 qui meublent sa chambre) mais je suis moyennement contente de moi … j’ai mal anticipé l’épaisser du carton au niveau du plateau intermédaire ce qui lui fait un tout petit espace pas du tout proportionnel au meuble …

2018-02-28_table_nuit

 

Et surtout, ce moi-ci, alors que j’avais pour projet de reprendre un peu mes illustrations à l’aquarelle, une fois par semaine, je me suis laissée entraîner dans le défi 30 jours des Tribulations de Marie. Celles qui me suivent sur IG ont déjà pu voir mes productions quotidienne.

2018-02-28_aquarelles

#DefiGreenBlog – les jeans 1083

Publié le
#DefiGreenBlog – les jeans 1083

En début d’année, dans mon article sur une garde robe capsule, je vous parlais de mon envie de testé la marque de jean éthique 1083.

 

J’ai donc reçu en janvier 2017, un jean 201 DenimOriginal Brut droit. Premier point positif, c’est un jean 100% coton bio, teint + tissé + confectionné en France, labélisé « Origine France Garantie » (BVCert. 6272696).

Ensuite, on peut choisir, certe sa taille, mais surtout la longueur de jambe !!! Fini les jeans trop longs quand on ne fait pas un 36 taille manequin …

2017-07-28_Haut1_Celestine

 

Bref, ce fut mon jean chouchou pendant un an … malheureusement il a craqué comme tous les autres au bout d’un an (premier bémol, mais vu que je le portais en permanence les trois quart du temps, il faut voir si avec plusieurs j’arriverais à tenir plus longtemps). J’en ai donc commandé deux nouveaux pour cette année et c’est là qu’on croise le deuxième bémol : les délais de livraison … comptez deux mois entre la commande et la livraison, mieux vaut ne pas s’y prendre au dernier moment comme moi …

2018-02-21_short

Toujours dans un esprit zéro déchet, j’ai découper mon jean troué pour en faire un short, j’en porte peu mais ça peut toujours servir et je compte utiliser les chutes pour fabriquer des pantalons aux poupées de FeuFolet et LutinCoquin. (il me reste de quoi en fabriquer un pour le poupon taille naissance)

2018-02-21_poupées

Et je me dit que je pourrais aussi essayer de recouper des jeans pour les garçons dans les chutes du mon prochain jean.

Un anniversaire sous-marin …

Publié le
Un anniversaire sous-marin …

Deux mois après, il était temps que j’écrive cet article sur la fête d’anniversaire des 3 ans de FeuFolet.

Pour commencer, j’ai réalisé des cartes d’invitations pop up poisson en customisant ce tuto. Vacances oblige, je n’ai pu le donner que le lundi avant la fête, délai un peu court pour se retourner en cas de désistement … la prochaine fois, je le donnerai le vendredi avant les vacances.

2018-02-14_invitation

Ensuite, le thème avait été sélectionné par moi pour deux raisons : nous venions de faire une sortie à Océanopolis, et la réalisation du gâteau est hyper-facile ! En un tour de main, on transforme un bête gateau au chocolat en un superbe poisson arc-en-ciel.

Pour la déco, je me suis un peu plus amusée : quelques feuilles de couleurs, un pair de ciseau et c’est parti. Une guirlande de coquillage, quelques algues en serviette verte, des poissons origami, … les grandes coquilles ont été réalisé grâce au tuto de rosecaramelle

Quelques ballons gonflés agrémenté de nageoires et accrochés au plafond et le tour est joué. FeuFolet a adoré, les poissons ont donc ensuite séjourné quelque temps dans la salle de jeux.

La fin du doudou?

Publié le
La fin du doudou?

La grande question !!! Ce fameux doudou, choisi avec soin par les parents ou dévolu par une manifestation enfantine sans précédant … Selon internet, les enfants se sépare de leurs doudous entre 3 et 6 ans.

 

Or, depuis les vacances de Noël, nous assistons à un drôle de phénomène : FeuFolet oublie de plus en plus souvent son doudou !!! Oublié chez mamicka lors du retour du ski, ça nous a tout de même valu une petite crise dans la voiture lorsque nous nous en sommes rendu compte …

Mais depuis, il n’en a pratiquement pas besoin pour la sieste à l’école (comme la tétine qui n’y ai pas la bienvenue) où il passe aussi toute la journée dans le cartable. Doudou peut aussi quasiment resté toute la journée dans le lit lorsque nous sommes à la maison. Et encore plus surprenant, je découvre de plus en plus souvent FeuFolet endormi, Doudou abandonné dans un coin de la chambre … voir pire, remplacé par un nouveau compagnon Lapin (dont les oreilles n’ont d’égale que l’amusement qui en ressort lorsqu’on le secoue).

2018-02-06_dodo

Bref, j’ai l’impression douce-amer que FeuFolet commence à se détacher de cet objet transitionnel, auquel il a toujours nettement préféré la tétine … (dommage, j’aurai bien préféré l’inverse moi, même si ne nous plaignons pas la tétine se fait également de moins en moins présente)

 

L’autre question, c’est que pour le coup, j’ai encore plus peur de le perdre, puisqu’il sort de plus en plus rarement, le risque d’oubli est plus grand quand ça arrive … Va-t-il rester dans la chambre, relique de la petite enfance, ou passer dans la valise de souvenir?