Enfin propre !!!

Ça faisait un mois ou deux qu’il me menait en bateaux,  disant chaque jour que c’était la dernière couche, mais en réclamant une autre à chaque change  …

Alors un soir, j’ai craqué : j’ai décidé de manière unilatérale qu’à partir du lendemain, il n’y aurait plus de couche et j’ai planqué le paquet. Le premier jour à été compliqué avec plusieurs accidents. Hasard du calendrier, nous avions sur rendez-vous chez le médecin  pour LutinCoquin.  Après un accident dans le cabinet, ce dernier lui a dit qu’un grand garçon comme lui pouvait aller sur le pot … et c’est ce qu’il a fait à peine rentré !!!!

 

On était enfin lancé sur les rails.

La première semaine a encore été ponctué de petits accidents surtout lors d’une après-midi de jeux avec une petite camarade. Et repasser aux slips après la couche de la sieste et de la nuit soumis à des nombreuses tractations.

Et dès la deuxième semaine tout roule, impeccable : FeuFolet est très autonome à la maison et sait très bien quand réclamer le pot en extérieur. Nous avons même pu faire une après-midi de course avec mes parents, la condition  étant d’avoir le pot dans la voiture (moi qui pensais avoir été prévoyante avec mes deux pots, un pour chaque étage).

 

Donc voilà, après 6 mois de questionnement et de faux départs, d’errance entre les partisans du « il ne faut rien faire ça viendra tout seul » et ceux du « je mets sur le pot à heure fixe », je pourrais dire que j’ai essayé d’attendre que ça vienne de lui, mais que mon FeuFolet aura eu besoin d’un petit coup de pouce pour s’y mettre vraiment.

Et je dois avouer être soulagée que ce « déclic » ce soit fait un gros mois avant la rentrée afin de pouvoir l’envisager plus sereinement.

Par contre, LutinCoquin est fasciné par la nouvelle compétence de son frère, ce qui j’espère augure bien pour la continence future.

Continent mais pas propre ?

FeuFolet me pose vraiment une colle en la matière … Peut-être, justement parce qu’il sent que la continence est un sujet qui me perturbe …

On attends souvent tout et son contraire … les partisans du « dressage » avec choix des parents du retrait de la couche, pots proposés à heure fixe jusqu’à ce qu’il n’y ai plus d’accident ou ceux de l’hygiène infantile libre qui considère que les choses arriveront spontanément d’elle même. Ajouter à ça, les réflexions diverses et variés des grands parents, de a crèche/nounou (structure qui ont aussi un rôle sur le sujet et sur lequel les parents ont peu de prise, même si ça ne me plaît que moyen, je peux difficilement vérifier que ma nounou ne donne pas un bonbon à FeuFolet pour chaque pipi sur le pot), l’école, les étrangers dans la rue …

 

Depuis le début, c’est clairement une étape  qui « m’angoisse » car je ne sais pas comment l’aborder (cf Continence round 1 et Continence round 2) : en début d’année, nous avions eu un avant-goût prométeur, pantalon ôté seul, assis sur le pot, etc. jusqu’à mi février et une gastro qui a tout stoppé …

Depuis rien. La nounou fait régulièrement des essais chez elles, moi j’ai la flemme et pas envie de la brusquer : je propose slip ou couche le matin et il choisit systématiquement la couche.

 

Sauf que voilà, depuis quelques jours, à l’occasion des grosses chaleurs et des sorties à la plage, j’ai pu constater un phénomène étrange (que j’avais déjà constaté à la piscine) : FeuFolet sait très bien se retenir 2 à 3h avant de me réclamer « maman, pipi, la couche ».

Il me semble donc que je peux dire qu’il est continent, non?

 

Par contre, il refuse toujours de s’asseoir à nouveau sur le pot … En discutant à droite à gauche, une personne a émis l’hypothèse que suite à sa gastro, il ai développé une petite angoisse du morcellement …

J’hésite donc sur la suite de la marche à suivre … Le laisser en couche dans l’attente d’un éventuel déclic? Le laisser/mettre cul nu avec une couche à porté de main que l’on met 10/15 minutes à la demande?

 

Et pour poursuivre dans ma frénésie livresque, je vais essayer de lui trouver quelques livres sur le pot plus tourné vers la digestion tel que Le long voyage de monsieur Caca (Angèle DELAUNOIS) [si je le trouve, il semble indisponible] ou Caca prout (DOLTO).

D’autres astuces, conseils, anecdote similaire?

Couches lavables, je persiste et je signe

Comme je vous le disais dans le bilan des 7 mois de LutinCoquin, alors que j’avais lâcher l’affaire pour FeuFolet, j’ai enfin trouvé mon bonheur en matière de couches lavables.

 

Peu avant la naissance de LutinCoquin, j’avais profité d’une ventre privée pour me procurer une TE2 de la marque b’bies … puis je n’avais jamais osé l’essayer.

Le Défi Green Blog m’ayant un peu rebooster le moral, je me suis lancé dans un test avec LutinCoquin : 2h en couches lavables. Verdict, impeccable,  zéro fuite et aucune trace de brûlure sur sa petite peau. Deuxième essais, une fuite, flûte … mais je constate que c’est une erreur de positionnement de ma part.

 

Je contintranquillement mon test et voilà que tombe une nouvelle vente privée dès modèles qui semblent convenir. Je prends ça comme un signe et je commande un pack.

 

2017-02-23b

 

Maintenant, mon organisation :

Après un week-end d’essais, j’ai constaté que j’avais systématiquement des fuites aux « deuxième change », c’est à dire avec la même sousur-uche et juste un changement d’insert. La raison est toute simple, la partie sur-couche étant déjà un peu mouillée, elle retient moins bien.

J’utilise donc mes TE2 comme de fausse TE1, c’est à dire que je change tout  (sur couche et insert), je met les insert à tremper et la sur-couche à sécher.  Je la réutiliserai au change suivant.

2017-03-21

Au final, j’utilise 2/3 sur-couche par jour avec différents types d’insertion :

  • insert + petit boost pour de courtes périodes (<2h)
  • insert + gros boost pour de plus longues périodes (sieste ou sortie)
  • insert charbon + boost en bambou pour la nuit

Avec ça, j’utilise des feuilles de papier pour recueillir les selles et j’ai des voiles en polaire « effet fesse au sec » pour les épisodes de poussées dentaires.

 

Maintenant, il faut l’avouer, il y a quelques inconvénient à utiliser des couches lavales :

  • le temps de préparation : clipser les différents insert sur la couche, les désclipser pour les mettre dans le bac de lavage
  • mettre parfois les mains dans le caca
  • plus de lessive (pour ma prt, ça en rajoute deux par semaines, pour 9 couches et une vingtaine d’insert et boost)

Et j’ai un doute sur le côté « évolutif » … j’ai essayé d’en mettre une à ma crevette de FeuFolet, j’ai pas réussi alors qu’il est encore large dans le poids indiqué  … peut-être parce que maintenant, il met des pull uppercut. ..

 

Bon, en épisode de gastro comme en ce moment, on se rabbat sans hésiter sur un bon vieux paquet de couches jetables

Continence round 2

Je vous avez laissé, début janvier sur mes premières interrogations concernant la propreté.

 

Début février, FeuFolet montre de plus en plus de signe … la nounou propose donc d’essayer de booster les choses en lui mettant des slips. Échec complet, FeuFolet se bloque un peu. On laisse tomber.

 

On est reparti des basic : lui proposer le pot à des moments régulier. Et nos efforts ont payé puisqu’on a eu un premier pipi dans le pot, mais non suivi d’effet.

Puis comme je le disais sur instagram, quelques jours après, FeuFolet avait les cuisses toutes irritées à cause d’une poussée dentaire. J’ai donc retenté le slip, sans aucune arrière pensée vis à vis de la propreté et d’ailleurs, il a fait pipi dedans …

Je l’ai donc laissé cul nu et là paf, le déclic, il a réclamé deux fois le pot !

 

Depuis, je le laisse 2h chaque jour au début cul nu, parfois avec un slip puisqu’il réclame. Il a bien compris le principe du pot, à présent il fait pipi dedans régulièrement. Je profite aussi du change de LutinCoquin à des moments clefs pour lui enlever pantalon et couche 15/20 minutes.

 

Un matin, il y a même eu un caca surprise (sur le parquet de sa chambre, c’est plus drôle) … comme il joue à péter  (stade anal quand tu nous tiens), surtout dans le bain, je crois qu’il ne s’attendait pas à ça. Je l’ai bien rassuré, il a tiré la chasse avec bonheur en disant au revoir à son étron, j’espère que ça augure bien pour la suite.

Par contre, en pantalon, il oublie qu’il a un slip et non pas une couche, on va donc attendre un peu pour faire un test. Et nous traversons depuis ce week-end une étape de regression avec quelques accidents (déclencheurs?) et un refus catégorique du pot …

 

Prochaine étape : une journée sans couche, ça se devrait être facile (ou pas), et faire caca dans le pot , des astuces pour cette partie?

Continence round 1

Dans les bonnes résolutions de 2017, il semblerait que celle de FeuFolet soit de s’intéresser à la propreté !

En effet, depuis quelques jours, il joue beaucoup avec son pot et je le retrouve régulièrement avec le pantalon sur les chevilles assis sur le pot. Ce qui donne aussi lieu à des appelles désespérés car il n’arrive pas à le remonter …

 

Je me demande donc comment l’accompagner et l’encourager dans cette étape?

Déjà, il faut savoir qu’il ne demande pas le pot, ce dernier est en libre accès, soit je le trouve assis dessus (ou sur le point de le faire) et je lui propose de lire une histoire le temps de voir si ça vient, soit je le trouve râlant car il n’arrive pas à remettre son pantalon.

Pour l’instant, il n’a rien fait dedans, mais je ne doute pas que ça viendra et je me demande s’il m’appellera à ce moment là.

 

Je me pose aussi la question proposer (imposer?) des slips pour l’inciter à faire dans le pot?

 

Des lectrices dont les enfants ont abord la propreté de cette manière là? Des astuces pour l’lencourager dans cette voie sans le brusquer?