Flux RSS

Archives de Catégorie: Alimentation

1 mois

Publié le
1 mois
4kg000 et 52cm
Déjà un mois que LutinCoquin a rejoint notre famille et que de péripéties !!!

 

MOTRICITE

Le reflex de moro disparaît de plus en plus même si LutinCoquin est encore loin de maîtriser ses gestes. Il fixe de plus en plus le regard et commence à s’intéresser à son tapis d’éveil.
LutinCoquin ressemble beaucoup à son frère, même si il semble avoir les trait un peu plus fin et les yeux et les cheveux un rien plus sombre, caractéristiques qu’il tient de son père.
RELATION
Bon, à son âge, on va pardonner à LutinCoquin d’être encore dans la fusion avec maman. ;-)Au niveau des tétées, il réclame à peu près toutes les 2h à plus ou moins 30 minutes. Les pleurs de coliques reviennent par contre fréquemment environ 1h après le repas … J’ai une petite crevasse dont je n’arrive pas à me débarrasser malgré le badigeonnage de crème, mais elle ne me gène pas pour allaiter.

Il a de petites périodes d’éveil calme durant lesquelles il essaye de fixer son regard qui reste encore souvent dans le vide.

 

ALIMENTATION

Comme pour FeuFolet, l’allaitement s’est lancé sans le moindre problème. Si ce dernier était un pro de la tété à rallonge (de 30 minutes à 1h, voir 2h le soir), LutinCoquin est plutôt un pressé avec des tétées de 10 à 20 minutes, voir même ce que j’appelle les tétées 24h du mans : 5 minutes d’arrêt au stand pour le ravitaillement.

Mais vu sa prise de poids, 1kg en un mois, ça lui convient. Bon, ça lui occasionne quelques gènes : nécessité de faire un rot, petites régurgitations et hoquet fréquent.
Les tétées nocturnes se sont assez vite régulés à 2 par nuits ., espacées de 3 à 4 heures, ce qui est un rythme qui me convient très bien dans un premier temps.

SOMMEIL

Après une semaine de co-dodo, suite à son hospitalisation, LutinCoquin a regagné son berceau près de notre lit pour la nuit. Les couchers et les nuits -outre les réveils alimentaire- sont généralement facile, ce qui nous change de FeuFolet. (NDLR : FeuFolet n’arrivait pas à s’endormir avant 1h du matin).

LutinCoquin a parfois un épisode d’agitation nocturne vers les 2h du matin …

Prochaine étape, le passage dans sa chambre ce week-end, en espérant que ses pleurs d’appels pour les tétées nocturnes ne réveille pas FeuFolet …

 

Et hasard, chance ou calage inconscient sur le rythme de FeuFolet, on commence à distinguer une certaine rythmique dans les siestes avec une belle plage de sommeil entre 13h et 15h. La prochaine question, c’est à partir de quand parle t’ont vraiment de sieste en fin de matinée et en début d’après midi et quand les lui faire faire dans sa chambre …?

 

 

À ce stade, les évolutions sont encore succincte et j’ai hâte de voir si en grandissant, il va de plus en plus ou de moins en moins ressembler à son frère, ainsi que de découvrir son caractère et sa personnalité ^^

 

COTÉ MAMAN

Un mois après l’accouchement, il me reste 6kg à perdre pour retrouver mon poids de forme, mais je soupçonne le combo barbecue/glace de l’été de ne pas m’aider … J’ai toutefois la chance de pouvoir remettre mon jean en 40.

Outre les kilos résiduels, on sent que mon ventre à enchaîné deux grossesses en moins de trois ans et que je vais avoir un peu de travail après la rééducation pour le retonifier …

Publicités

Ce bébé qui ne grossit pas …

Publié le

La semaine dernière, j’ai emmené FeuFolet chez le médecin pour une conjonctivite.

Jusque là, tout va bien. Comme il ne l’avait pas vu depuis 3 mois, il en profite pour le mesurer et le peser : niveau taille pas de soucis, il est toujours dans sa courbe … par contre, niveau poids, c’est toujours limite. À nouveau le médecin me signale qu’il ne prends pas assez, qu’il a encore perdu quelques percentiles sur sa courbe …

 

Là, je ne sais vraiment plus quoi faire, d’un coté, c’est son rôle de nous signaler ça (et en plus le collègue de mon mari est un peu flippé sur le poids des bébés), de l’autre, il le reconnait lui même : quand je lui décrit les repas de FeuFolet, il n’y a rien à redire !

Alors certe, je suis une maman qui part du principe qu’un enfant ne se laisse pas mourrir de faim et je refuse de faire du repas un pugilat : résultat, les jours où il ne veut pas finir son assiette, je ne m’en formalise pas, je me dit qu’il mangera mieux une autre fois … sauf que voilà, il ne grossit pas … bonjour la culpabilité.

 

Mais quand je le voit courir dans la maison, toujours en mouvements (il est actuellementt en train de déménager les chaises de la cuisine, normal), si éveillé et souriant, je m’interroge? Faut-il vraiment s’inquièter? Si oui quand, pourquoi? Et si c’était juste sa nature d’être maigrichon (comme son père avant le cap des 25 ans, c’est dur de veillir)? Mais, et si c’était de ma faute? Et si les habitudes ultra-saine, limite un poil psychorigide d’alimentation hérité de ma mère (ouais, enfin, on se fait une pizza par semaine/15 jours quand même, mais pas FeuFolet, plus tard) le freinait dans son dévéloppement? Si c’était moi qui inconsciement l’empêchait de grossir/grandir?

Après vérification des carnets de santé, son père était encore plus maigre bébé, on va dire que c’est génétique, hein!

Diversification alimentaire – introduction des morceaux

Publié le

Avant même ses 4 mois, le FeuFolet a manifesté de l’intérêt pour ce qui se passait dans notre assiette. Manger avec lui sur les genoux relevé du parcours d’obstacle : éloigner les objets fragiles, éviter les petites mains en portant les aliments à la bouche.

Nous avons donc dès ses 4 mois introduit les purées. Il lui a fallu 5 minutes pour comprendre le principe de la cuillère, puis c’était partie. Heureusement, parce que le sevrage, ça a été une autre paire de manche …

A 6 mois, nous avons introduit la viande et le poisson … ce qui a donné des purées un peu moins lisse et un blocage complet du FeuFolet. Pour les protéines animales, il n’accepte que les petits pots du commerce bien lisses … Ce qui m’inquiétait un peu parce que la bête ayant de qui tenir (oui, j’ai bu mon lait au biberon jusqu’à 5 ans et après … ben j’ai tout simplement arrêté le lait), je le voyais bien ne manger que des purées lisses jusqu’à 18 mois / 2 ans, voir plus  …

J’ai vu sur internet des articles sur la Diversification Menée par l’Enfant. Sans aller jusque là, je trouvais intéressant de proposer à mon FeuFolet des aliments en morceau, même s’il n’a pas encore de dent.

Pour l’instant, je lui ai proposé des demi-abricots et des bâtonnets de carotte, mais le résultat n’est pas vraiment concluant : il a tendance à mettre des morceaux très gros dans sa bouche, ne pas vraiment mâcher et donc tout recracher … puis recommencer.

2015-07-18a_fruit_frais

Et chez vous? L’introduction des morceaux, sans problème ou il a fallu ruser?