Flux RSS

L’école dès deux ans (bis répétitas)

Publié le
L’école dès deux ans (bis répétitas)

Il y a à peine deux ans, je vous parlais de mon ressenti sur l’école dès deux ans après avoir reçu une lettre de la CAF me poussant à y inscrire FeuFolet (18 mois à l’époque) …

 

Aujourd’hui, la question se pose de nouveau, puisque LutinCoquin va sur ses deux ans et que la maîtresse de FeuFolet me fait du rentre dedans depuis septembre ! Mon avis n’ayant pas franchement changé en deux ans, j’étais on ne peut plus réticente à l’idée de mettre LutinCoquin à l’école a à peine deux ans …

2018-04-25d_en classe

Mais c’était sans compter sur ce zouave qui depuis quelques semaines envoies des signaux très clairs (à base de je rentre dans la classe prendre l’étiquette de mon frangin, faire un puzzle ou laisser mon doudou dans la caisse à doudou) … voilà comment je me suis retrouvée hier à l’inscrire pour la TPS !!!

Le coté chouette de notre petite école de campagne, c’est qu’il y a de la place en TPS et aucun échéancier de rentrée : LutinCoquin peut commencer dès qu’on le sent assez près, aucune pression donc sur la continence. Et si au bout de quelques jours d’essais, on voit que ça ne prend pas, aucun souci, on arrête et on réessaye plus tard.

 

Par contre, la nouvelle organisation scolaire me pose un dilemme : jusqu’à présent il y avait une classe par niveau, comme souvent, mais la classe de PS finissait un peu surchargée avec l’arrivée de nombreux TPS … Donc cette année, l’école a décidé de faire deux classes de TPS/PS/MS et une classe de GS, ce qui fait que FeuFolet et LutinCoquin pourrait être soit dans la même classe, soit dans deux classes séparées …

Perso, je penche pour classe commune (repère pour LutinCoquin, facilité pour moi, etc.) mon mari penche pour classes séparées (ce ne sont pas des jumeaux, possibilité d’évoluer séparément, récréation commune suffisante, etc.) … les arguments se valent dans les deux sens, je suis donc bien perdue devant cette nouvelle configuration …

Et vous, vous feriez quoi?

 

(PS: sachant que pour l’instant, nous faisons bien attention à leur expliquer qu’ils devraient être dans deux classes différentes suivant leur niveau)

 

Publicités

À propos de Mam'Weena

Mariée à mon Breton depuis 2013, je suis la jeune maman de FeuFolet depuis Novembre 2014 et de LutinCoquin depuis Juillet 2016

"

  1. Ici la Petite Ourse n’ira pas en TPS, même pas en janvier à 2 ans 1/2. Dans notre école ce n’est pas du tout le même fonctionnement : scolarité que le matin en TPS, ingérable pour nous qui travaillons. Et en ayant discuté avec la directrice et maitresse de la Grande Ourse, elle trouve que 3 ans c’est très bien.
    Mais la Petite Ourse fait comme LutinCoquin, elle commence à enlever son manteau, entrer dans la classe. C’est top pour eux ça leur fait une acclimatation en douceur.
    Pour les classes de mon regard à moi sur mes filles et leurs 2 ans d’écart je demanderai catégoriquement une séparation. Mais ça ne se pose pas car chez nous c’est PS / TPS, PS / MS et MS/GS. Donc quand la Petite Ourse commencera en 2019 la grande sera en GS et elles seront forcément dans 2 classes distinctes.

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  2. Charles me fait la même chose tous les matins : il pleure lorsque je le sors du jardin d’enfants de mon grand ! C’est super comme les petits ont la possibilité de découvrir ces univers plus tôt, plus facilement. Ici comme tu le sais les deux iront dans un seul groupe / jardin d’enfants à la rentrée. Ici c’est presque toujours comme ça puisque souvent tous les âges sont mélangés jusque six ans. Pour le petit je suis sûre que ce sera un avantage. Pour le grand je ne sais pas mais en tout cas quand je lui en parle il a l’air aussi content ! Et je vois beaucoup d’enfants dans ce cas dans mon entourage et tous ont l’air de le vivre très bien en tout cas. Que vous conseille la maîtresse ?

    Aimé par 1 personne

    Réponse
    • La directrice dit que c’est comme on veut … et pour l’instant, la maitresse de FeuFolet est absente, mais je lui demanderai à son retour 👍
      C’est sûr que c’est plus avantageux pour le petit que pour le grand …

      J'aime

      Réponse
  3. Je viens de découvrir ton blog. Franchement je trouve ça bien que dans ta région, enfin du moins là où tu habites, les écoles acceptent les petits à partir de 2 ans, c’est quelque chose que j’aurai aimée pour mon fils mais malheureusement à Lyon ce n’est pas envisageable car les classes sont déjà bien remplies, ce qui est dommage je trouve car c’est selon moi un atout pour l’enfant d’entrée à l’école dès deux ans (ça reste mon avis personnel). Après je comprend aussi ta réticence de ne pas vouloir envoyé ton deuxième fils à l’école dès la rentrée pour les raisons que tu évoques dans ton article notamment le fait que tes deux garçons se retrouvent dans la même classe (l’école accueille combien d’enfants au total?). Mon mari a été durant une partie de son primaire dans une école qui mélangeait les niveaux et il en garde un excellent souvenir, mais bon je pense que ça dépend beaucoup des écoles.

    J'aime

    Réponse
    • Clairement, pour moi, l’école à deux ans c’est une chance pour les enfants de début d’année et pour ceux qui sont en demande 😉, par contre pas si c’est sur la pression des parents … (la petite fille gardée avec FeuFolet a eu une pression monstre pour être continente dès deux ans parce sa mère ne voulait plus payer la nounou et ça se passe très mal 😓)
      En campagne, ils sont d’autant plus partant pour les TPS que ça sauve des classes … ici il sont grosso-modo 25 par classe, ce qui reste raisonnable. C’est effectivement plus compliqué dans les grandes villes.
      Le fait que FeuFolet et LutinCoquin soient dans la même classe n’est pas une obligation puisqu’il y aura deux classes de leur niveau 😊

      Aimé par 1 personne

      Réponse
      • C’est clair que c’est un sacré atout mais effectivement si ça vient des parents qui mettent une pression à leurs petits pour des raisons pas forcément top, je comprend que ça passe très moyen et que ça puisse avoir des répercussions plus tard chez l’enfant notamment avec la propreté. J’avais entendu parlé de cette histoire que certaines petites villes et villages mettent tout en œuvre pour faire des TPS dans les écoles pour que les classes ne soient pas fermées, l’un des collègues de mon mari qui habite assez loin de Lyon a ce cas-là avec l’école de son village, puisque sa fille aînée a fait sa rentrée à deux ans et deux mois en TPS pour éviter la fermeture de certaines classes et avoir un certain nombre d’élèves dans l’école. Je te confirme c’est compliqué dans les grandes agglomérations, je sens qu’on va bien rire l’an prochain.

        Aimé par 1 personne

  4. Madame Bobette

    Je trouve que c’est plutôt une chance quand ils peuvent rentrer tôt et à leur rythme comme toi. Tess n’aura pas cette chance et ne rentrera finalement qu’à 3 ans et demi dans un rythme plein dès le début (école toute la journée, cantine et garderie le soir) J’espère quand même que BB2 sera là d’ici sa rentrée en septembre 2019 pour pouvoir la garder avec moi les mercredi et ne pas la mettre en plus au centre aéré… Affaire à suivre!
    Mais sinon, je ne sais pas ce que je préfèrerais au niveau des classes. J’ai tendance à dire séparés mais les 2 ont leurs avantages et inconvénients donc je pense que je me laisserais porter 😉

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  5. Ils sont 30 en PS ici alors la TPS est pas du tout d’actualité aha. Pour le coup ayant une place en crèche dans une bonne crèche et aucune difficulté à la payer, j’aurais refusé ! MAis là, il y a un aîné alors la question se pose pas pareil :3

    J'aime

    Réponse
    • C’est sûr que l’effectif des classes joue aussi, ici il n’y aucune classe à 30 avant le collège.
      Pour mon aîné, je ne l’aurais pas fait, après j’ai une amie dont le fils aîné a « demandé » à y entrer en janvier 😊

      Aimé par 1 personne

      Réponse
  6. Je vais rejoindre les commentaires précédents,l’opportunité de mettre son enfant en TPS est une chance ! Autant Alphonse n’était pas prêt (alors qu’il est de janvier) autant Ernestine y aurait été comme un poisson dans l’eau (elle est de février) et je parie qu’il en sera de même pour Gustave (de mars, avec l’effet 3ème)
    Pour cette histoire de classe, je rejoins ton mari. Que tes garçons soient séparés à l’école leur permettra probablement de se construire en limitant le risque que l’un prenne l’ascendant sur l’autre. Et les jeux à la maison comme dans la cour de récréation sont là pour garantir une belle complicité ! Évidemment, ça sera probablement plus dur pour LutinCoquin dans les premiers temps, mais je suis convaincue qu’il s’y fera très bien… comme FeuFolet s’y est fait !

    J'aime

    Réponse
  7. Alors nous c’était réglé pas d’école avant 3 ans et comme ma fille est de début janvier elle aura 3 ans et demi. Mais ça me va très bien. Par contre dans ton cas, je ne saurais vraiment pas quoi choisir. Avantage et inconvénient dans les 2 possibilités. Je t’aide pas 😅

    Aimé par 1 personne

    Réponse
  8. Nous avons encore un peu de temps avant de nous poser la question pour notre Petite Loutre… L’école à 2 ans, c’est à vous de voir si votre Lutin Coquin est prêt ou non. A priori, il semble en avoir en envie, donc autant saisir la balle au bond !
    Pour le fait qu’il soit dans la même classe ou non, c’est une question qui n’est pas évidente à trancher… Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients… (la réponse qui ne t’aide pas ! :D)

    Aimé par 1 personne

    Réponse
    • Clairement, LutinCoquin est demandeur, je ne l’y aurai pas poussé autrement. Et comment la politique de l’école est cool, on n’a même pas la pression de la continence 😊
      J’ai eu plus d’arguments pour des classe séparés donc on va probablement partir là dessus 😉

      Aimé par 1 personne

      Réponse
  9. Nous avons mis Couette-Couette à l’école à deux ans et franchement, le fait d’avoir son frère avec elle l’a beaucoup aidée. Parfois, je passe devant l’école en rentrant du boulot et je les vois jouer tous les deux. Je trouve ça adorable. Elle s’est super bien adaptée! Par contre, le gros point noir, c’est qu’elle est très fatiguée, beaucoup plus qu’à la crèche…

    Aimé par 1 personne

    Réponse
    • Mais elle y va toute la journée, non? (Je crois me souvenir de ton article sur tes errements de maman à ce moment là)
      Ici, il n’irait que le matin parce que mon organisation « professionnelle » me le permet 😊

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :