Je n’aime pas les nourrissons …

Ou pour être plus exacte, je n’aime pas la période nourrisson.

 

Même si je trouve les tout petits bébés trop mignon et que j’adore sniffer l’odeur de leur cou et croquer/bisouiller les petites joues dodues, je n’aime pas les premiers mois avec un bébé …

Je n’aime tellement pas cette période que depuis FeuFolet, j’espère des jumeaux pour construire ma fratrie plus vite et arriver rapidement à la période où tous nos enfants ne seront plus des bébés !!!

La manque de sommeil, les pleurs inexpliqués et/ou inconsolable, la montagne de couche, la galère à habiller car ça ne se tient pas … et l’allaitement …

J’ai un ressenti très ambivalent sur l’allaitement … je n’arrive pas à savoir si j’aime ou pas! J’ai la chance d’avoir des allaitements facile, qui roule tout seul, c’est pratique (ni vaisselle, ni logistique) mais je ne trouve pas ça gratifiant : être bloqué 30 minutes/1h toute les trois heures, même si c’est trop mignon, je trouve ça rébarbatif (et je vous raconte pas mon humeur de dogue en poussée de croissance)

Et pourtant, je persiste et je signe! Je pousse même le vice jusqu’à allaiter jusqu’à 5/6 mois. Alors pourquoi j’en fais « tant »? Déjà, un – parce que c’est pratique (bon, le RGO de LutinCoquin annule un peu cet avantage), deux – parce qu’il y a un fort terrain allergique dans la famille du Breton (allergie alimentaire légère, asthme et rhume des foins) et que je sais que l’allaitement maternelle aide à réduire les risques.

 

Clairement, je commence à apprécier les enfants vers 6 mois, quand ils tiennent assis (on y est pas encore avec LutinCoquin), commence à agir sur leur environnement et encore plus quand ils commencent à se déplacer !!! Ils ont alors moins besoins de mes bras, ça devient un plaisir et non plus une nécessité, je n’ai plus besoin de penser à les déplacés pour qu’ils ne restent pas seuls, etc.

 

Je pense aussi que c’est une période difficile pour moi, car le Breton n’est vraiment pas à l’aise avec cette tranche d’âge, donc il en fait le moins possible et je la gère beaucoup en solo … Heureusement qu’il se rattrape après.

 

Bref, je ne sais pas comment ce sera avec le dernier, mais pour l’instant, j’ai toujours aussi hâte qu’ils grandissent et je ne suis pas sûre que je serais une nostalgique des berceaux.

 

Publicités

24 réflexions sur “Je n’aime pas les nourrissons …

  1. Je comprends vraiment ton sentiment, je suis pareil et je dois dire que c est quelque chose qui me fait un peu peur pour BB2 meme si de mon cote je limiterais cela au trois premiers mois je crois… Enfin bon comme dit Claire heureusement ca passe vite 😉 et puis j ai encore l espoir d y trouver des points positifs la deuxieme fois 🙂 .

    J'aime

    • Rassure moi, comme je disais à Claire, ça reste une période pas trépidante, c’est moins pénible la deuxième fois, car on sait que ça va s’améliorer 😉
      Et ça ne m’empêchera pas de recommencer ^_^

      J'aime

  2. Je partage assez ton avis. J’ai réellement commencé à bien me sentir dans mon rôle de mère à partir de 6 mois et très clairement le passage à l’alimentation solide y est pour beaucoup.
    C’est mignon un nourrisson mais bon cela ne fait pas beaucoup d’interactions avec les autres personnes ! ^^

    J'aime

  3. Justement, je disais hier à un ami que quand même à l’âge de mon neveu, c’est quand même vachement plus sympa. Tu as toujours les couches mais tu as plein d’interactions avec eux.
    Les nourrissons sont trop mignons bien sur mais c’est vrai qu’on se dit quand même vivement qu’ils gagnent en autonomie !

    J'aime

    • C’est ça, c’est mignon un nourrissons, mais un peu plus grand, ça reste mignon et en plus, c’est marrant.
      Et j’ai tellement de regret de ne pas me souvenir du super voyage avec mes parents en Nouvelle-Zelande que j’ai hâte qu’ils soient suffisamment grand pour se souvenir eux aussi des bons moments avec nous ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Je suis assez d’accord avec toi, même si comme Die Franzoesin je trouve que ce sont surtout les 2 ou 3 premiers mois qui sont les plus durs. Après 3 mois ma fille avait commencé à trouver un rythme tétées/siestes, les pleurs étaient plus faciles à interpréter et on pouvait facilement la faire rire, sourire, bref le début de la vraie interaction.
    Ça me rassure si en plus c’est plus facile avec un deuxième 🙂

    J'aime

  5. Tout pareil que toi ! J’aime bien quand ils tiennent assis tout seul et aussi quand ils commencent à se déplacer, même si cela a ses inconvénients, tout de même.
    Ensuite j’aime vraiment beaucoup pouvoir parler avec H., il fait des vrais raisonnements maintenant c’est top. Bon par contre devoir tout négocier ou presque avec lui c’est usant, un petit bébé globalement ça fait ce que tu lui fais faire, hein …
    Mais bon ça passe tellement vite que parfois j’ai un peu honte d’avoir hâte que J. grandisse …
    Bisous !

    J'aime

    • La surveillance d’un bébé qui gambade m’embête moins que de devoir penser à transporter ou au lieu pour poser le dit bébé…
      Et je ne sais pas si c’est parce que je sais que j’aurais encore des enfants, mais pour l’instant, aucun scrupule à dire que j’ai hâte qu’il(s) grandisse(nt) 😊

      Aimé par 1 personne

  6. Je crois que beaucoup de gens en fait n’aiment trop les nourrissons 😉 A part ma sœur sage-femme qui est larguée niveau bébés après deux semaines de vie :p Je suis pas non plus une grande fan et je me suis vraiment sentie libérée d’un poids quand Choupie a commencé à grandir. Je me sens beaucoup mieux depuis qu’elle marche, parle, mange seule… Je n’ai plus l’impression de tenir sa vie dans mes bras, et je trouve nos échanges plus riches et intéressants.

    Malgré tout, j’ai quand même envie de re-goûter un peu au tout petit bébé'(heureusement tu me diras vu mon état). Et moi l’allaitement est vraiment quelque chose qui me motive, que j’attends, qui me manque. Sûrement parce que c’est une des rares choses que je n’ai pas ratées avec ma fille, un de mes rares lauriers de maman (je sais plus qui avait fait un article sur les bons points décernées aux mamans… Ragnagna je crois, avec Franfran en guest star). J’espère pouvoir y ajouter cette fois l’accouchement sans péridurale (ça y est, je recommence à y croire, ça doit être une lubie de fin de grossesse, cette histoire d’accoucher dans la douleur :p).

    Et je me dis que quand je fermerai la boutique (comme je disais à Camomille ;)), je ressentirai sans doute un peu de nostalgie à l’idée de ne plus jamais avoir de tout petit bébé. Je vois bien tous les désavantages de la période nourrisson, mais je sais pas, ça doit être un truc instinctif, ce désir d’avoir cette toute petite chose molle et odorante collé à soi 🙂

    J'aime

    • Vu ton état, oui, c’est mieux 😉
      Et moi aussi, en fin de grossesse j’avais hâte d’avoir mon tout petit contre moi (amnésie, tous ça, tous ça, c’est comme la peridurale, on oublie tellement 😅 ) Quoique, sans peridurale, si c’est rapide et bien accompagné (ce qui m’a manqué).
      Après, moi, je sais que je ne suis pas encore prête à « fermer boutique », on en reparle au 4ème 😉
      Et comme je dis dans l’article, je suis très embivallante dans l’allaitement, j’adore ça et je suis fière de faire 6 mois (d’où mon pincement au coeur que LutinCoquin ai préfère le biberon à 5 mois) et en même temps, je suis contente d’arrêter 😅

      J'aime

  7. Les nourrissons, j’adore… mais chez les autres ! 🙂 J’en vois souvent de part mon boulot, je les trouve trop choupinou, j’adore les porter, les calmer quand ils pleurent (ça pleure quand même vachement moins fort que des bébés/enfants plus grands !)… mais alors chez moi, pfffoouuuuu !!!! Les trois premiers mois étaient looooongs !!! J’ai vraiment adoré être maman et je me suis épanouie à partir du quatrième mois, et pour l’instant, chaque mois qui passe (ma fille a quatorze mois), je le trouve encore mieux que le précédent et aucune nostalgie ! Ca m’angoisse un peu d’ailleurs car un jour j’aimerais quand même d’autres enfants (donc d’autres nourrissons, arghh !!)

    J'aime

    • C’est ça, les nourrissons, c’est mignons, quand on peut les rendre 😅
      Mais rassure toi, non seulement on oublie (c’est beau la mémoire sélective et l’instinct de reproduction), mais quand on veut plusieurs enfants, on sait que ça ne dure pas si longtemps 😊

      J'aime

  8. C’est plutôt le contraire pour moi. J’aime cette première période de la vie où les bébés sont complètement dépendants de leur mère. Tu as le sentiment d’être tout pour eux. Tu es leur nid, leur sein, leurs rêves. .. les premiers sourires te sont destinés, les premiers signes d’éveil. . Je trouve ça merveilleux. . Je suis toujours un peu frustrée quand ce lien s’estompe un peu peu lorsqu’ils ont trois / quatre ans:-)

    J'aime

    • Ouais, mais t’as quand même une chouette période entre 6 mois et 3 ans 1/2 où le bougre est capable de se déplacer et où tu reste le centre de son monde (rappo au fait que le dit bougre te suit même au toilette)
      Peut-être que quand les garçons seront plus grand, je serai nostalgique 😊

      J'aime

  9. Je me souviens lorsque nous avions ramené notre Petit Coeur à la maison après son séjour en néonat’, avec mon mari nous nous étions dit « vivement qu’il grandisse un peu » car il nous semblait tout petit et tout fragile. Quand ils sont petits, j’ai toujours peur qu’ils soient malades… Là, Miss JoliCoeur notre 2ème bébé vient d’avoir 6 mois. Par contre l’allaitement se poursuit car elle ne veut pas le biberon ^^

    J'aime

    • Ce n’est pas tant le coté fragile que le coté hyper-dépendant qui me pèse ^^.
      Si toi, ça te convient aussi, tant mieux pour la poursuite de l’allaitement, sinon, j’espère que vous trouverez rapidement le biberon qui lui convient.

      J'aime

  10. Ça fait du bien de lire ça 😊 je me sens moins seule ! J’apprécie vraiment à compter de 6 mois et je trouve les premiers mois très durs. J’ai allaité 8 mois mais les 6 premières semaines ont été très dures (j’ai eu la chance d’avoir un lait super nourrissant et un bébé très bon teteur qui a espacé les tétées à ce moment là et est vite passé à 5 tétées par jour par la suite donc ça aide)

    J'aime

  11. Ca me fait du bien de lire que je ne suis pas seule !

    Je déteste cette periode! Mon fils a 4 ans et je donnerais ma vie pour lui je l’aime plus haut que le ciel comme je lui dit, mais qu’est ce que j’ai pu regretter d’avoir donné naissance à un « extra terrestre » les 3-6 premiers mois! Grosse deprime, envie de le fuir et mm d’autres idées noir honteuse…je comptais les secondes avant l’arrivé du père, avant don premier mois etc…mais peut être était ce de ma faute puisqu’il devait sentir que je ne l’aimais pas encore! Il pleurait h24 et d’ailleurs encore maintenant il pleure bcp. Gros EGO diagnostiqué très tard du coup dur a soigner…bref j’ai mis longtemps à remettre le couvert et me rassurait en me disant que finalement ils grandissent trop vite et bien non! Rien à faire, ma fille a 15jrs et je vie l’enfer de nouveau. Je n’arrive pas à relativiser, elle me demande trop d’attention, trop de chose que je devrai pouvoir lui donner mais que je ne fait ni par amour ni par envie mais par devoir. C’est nulle car ce sera mon dernier enfant et que je gâche cette proximité que nous sommes sensé développé mais c’est plus fort que moi…je ressent presque du dégoût face aux nourrissons. Je n’ai qu’une hâte c’est retourné au boulot, fuir et qu’elle grandisse pour que je soit enfin epanouie en tant que mère.

    J'aime

    • Je comprends ton ressenti, avec la fatigue il est difficile de sortir la tête du guidon.
      Si tu te sens déprimée, n’hésite pas à demander de l’aide à ton médecin pour mieux profiter de ses premiers mois surtout si c’est ta dernière 😚
      Je te souhaite bon courage pour les prochains mois.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s