Flipette …

… ou comment, sous couvert de bonnes intentions, ta belle-mère te fait baliser à mort sur la suite des opérations.

Hier, mes beaux-parents sont venu nous donner un coup de main pour monter un dernier meuble dans le salon (option grosse armoir du siècle dernier). Et donc, pendant que les hommes remontaient ce magnifique puzzl en D (option un maximum de petites pièces cachées) et après la sieste de FeuFolet, ma belle-mère et moi sommes allées profiter du soleil dans le jardin …

 

De fil en aiguille, on discute de l’organisation de l’été, la gestion du mariage de ma belle-soeur (4h de route dans chaque sens à 39 SA, qui dit mieux?), les vacances de mes beaux-parents proche de chez nous après, celle du Breton, de la nounou.

Ce qui donne des phrases comme :

  • « mais comment vous allez faire pour FeuFolet si tu acouches avant le mariage? » Ben, c’est une excellente question, qui me stress, merci … pour l’instant, c’est encore flou … en journée le confier à la nounou jusqu’à l’arrivé d’une de mes belle-soeurs (qui s’est gentiment proposé de faire 4h de route à l’arrache si besoin), la nuit .. euh … embêter des copains?
  • « Et vous venez passer quelques jours avant ou après la naissance? » Ben, déjà il faudrait que le Breton trouve un remplaçant et ensuite ben ça dépend quand j’accouches (CQFD)
  • « Et tes parents restent un peu pour t’aider » euh non … ils bossent, donc ils vont juste venir un week-end admirer la merveille
  • « Une sortie anticipée, mais tu n’y penses pas, tu auras besoins de te reposer » Euh … oui, mais comment dire, je ne trouve pas qu’on se repose à la maternité et je n’ai pas très envis de laisser FeuFolet seul trois jours, si c’est pour pleurer la nuit dans mon lit parce que je n’aime pas dormir seul … mais j’avoue, elle me fait douter de mon choix :-s L’idéale, ce serait que j’accouche en milieu de journée, je passe une nuit à la mater pour profiter de la nurserie et ensuite, je rentre chez moi !!!
  • « Et comment tu vas faire avec deux petits au mois d’août sans ta nounou? Surtout que FeuFolet voudra tout le tmps être sur toi » ben, je sais pas, comme toutes les femmes avant moi, je vais galérer, je vais être fatiguée, puis ça va passer, non?

 

Résultat, hier soir, je voyais tous les moments charnière de la journée : comment habiller FeuFolet (qui ne coopère plus trop) avec un bébé dans les bras, comment respecté les horaires de repas de FeuFolet avec un bébé alaité à la demande, comment gérer les 20 minutes de coucher de FeuFolet (en espérant qu’il soit toujours conciliant après la naissance) si le papa n’est pas rentré?

Bon, j’ai quand même un (petit? super? irréalisable?) plan d’attaque … Mon idée, c’est de me greffer bébé2 en écharpe les 3 premiers mois avec option sein à volonté … j’espère juste que je réussirais à me mouvoir autour de FeuFolet sans que ce soit trop gênant avec le bébé …

Autre option, le jardin hamac : je lâche le premier fauve dans le jardin et je le surveille depuis le hamac en gardant mon greffon.

 

S’il y a des mamans d’enfants rapprochés pour me rassurer ou me donner des conseils?

Publicités

13 réflexions sur “Flipette …

  1. Mon grand aura deux ans presque et demi à l’arrivée de la petite soeur, et grosso-modo je me pose les mêmes questions. Sauf que j’ai un peu plus de plans de secours. Mais le côté « bébé koala » greffée à moi en porte-bébé me fait penser que ça ira. J’ai surtout les mises au dodo (siestes et nuits) qui me turlupinent, vu que si je suis dans les parages c’est au sein et rien d’autre. Je sens que ça va être folklo!
    Mais on va y arriver! Un peu de lâcher-prise, beaucoup d’amour et de patience (et quelques heures de sommeil quand même…) et ça ira! Dans le bordel, sûrement, mais ça ira 🙂

    J'aime

    • Ça me rassure de voir que ce sont quand même des questions universelles sur comment gérer l’aîné, sans le délaisser tout en s’occupant d’un petit être qui les 6 premiers est ultra-dépendant 😉

      J'aime

  2. Et ben , rassurante la belle mère!
    T’inquiètes, tu gèreras au fur et à mesure. L’humanité serait déjà éteinte depuis longtemps si ça n’était pas possible 😉
    On dirait surtout que c’est ta belle -mère qui projette ses angoisses …

    J'aime

    • Non, ce sont des angoisses que j’avais déjà en parti, mais je me disais que ça aller se faire – dans le bordel comme le dit JulieMonade – mais que ça allait se faire … que s’était le temps de 6 mois.
      Alors voir ma belle-mère se poser les mêmes questions alors qu’elle en a eu 4 dont deux fois des avec 18/24 mois d’écart, je me dit « euh … c’était si horrible? »

      J'aime

  3. Ma pauvre, je te rassure ici c’est un peu pareil… Beaucoup de questions sans réponses qui me stressent un peu pour l’arrivée de notre Baby Girl. Par exemple, qui va bien vouloir nous garder notre Petit Cœur pendant que j’irai accoucher ??? (mon mari tient à assister à l’accouchement et moi je préfèrerais qu’il soit là aussi, sauf qu’on a aucune famille ici et qu’ils vivent tous à 1000km de chez nous donc ce sera difficile de les faire venir en urgence…) On va sûrement devoir improviser étant donné qu’on ne sait pas quand le jour J aura lieu, on verra ce jour-là quels sont les voisins qui ne sont pas au travail ni en vacances… (en espérant que ça n’arrive pas en pleine nuit lol). Ensuite je stresse d’avance de devoir recevoir nos familles pendant 15 jours juste après l’accouchement… On aura besoin de prendre nos marques et ils vont venir nous envahir… Je vais être épuisée j’en suis sûre… :-/ On aura aussi peut-être un déménagement à préparer dans la précipitation et mon mari va partir 3 semaines en stage en me laissant seule à la maison avec deux bébés… Bon tu vois, je préfère ne pas trop y penser d’avance ^^ Je suis sûre que tu vas gérer toi aussi !!! On finira bien par se débrouiller 😉

    J'aime

  4. Comment faire flipper avant l’heure alors que tu te posait même pas toutes ces questions?… les gens parfois… On m’a fait flippé pour l’inscription à la mater et le choix de la nounou alors que j’étais qu’à 13 ou 14sa, alors je compatis!^^
    Mais tu trouveras bien un moyen, on trouve toujours quand on aime. Et avoir des enfants c’est laisser la place à l’imprévu, non? 😉 Des bisous

    J'aime

  5. Grand merci à ta bm de te faire flipper !!! ^^
    C’est sûr que cela ne va pas être évident mais il n’y a pas de raison que cela ne se passe pas bien.
    J’ai envie de dire que ce n’est pas son problème et que vous gèrerez comme vous l’entendez.

    J'aime

  6. Je me reconnais bcp ds toutes ces interrogations car plein de points communs. Notre Oursonne aura 2 ans pile à la naissance du Coloc. Pas de famille à côté, accouchement l’été. Du côté du mari heureusement je devrais l’avoir un peu avec moi. Mais c’est tjs un stress en ne maîtrisant pas la date d’accouchement. Comme toi j appréhende les jours à la mater loin de ma fille et comme toi je compte sur le portage pour être présente et que notre grande soit choyée de la mm manière. Faut positiver : ca va le faire !!

    J'aime

  7. Hello !
    Mes deux grands ont 19 mois d’écart et ces questions je me les suis posées aussi ! 🙂
    Et bien c’est un peu comme la douleur de l’accouchement : tu oublies comment c’était galère ! 😉
    Bon, c’est vrai que mes parents n’habitaient pas loin de chez nous donc ça faisait un souci en moins (mais j’ai accouché une semaine après leur retour du Brésil avec une fausse alerte à ce moment-là ^^)
    Enfin bref, ça c’est un moment qu’on ne contrôle absolument pas.
    Pour le reste, don’t worry : MaMoyenne ne dormait pas donc le rythme de MonGrand n’était pas plus perturbé que ça lol. Pareil pour les repas : la minette avait beau avoir tété 1/2 heure avant, elle réclamait toujours en même temps que son frère 😀
    Ceci n’est que mon expérience hein.. mais je crois bien qu’il vaut mieux respecter les rythmes du grand puisqu’il en a, et que le deuz se calera dessus, plus ou moins rapidement… L’option écharpe est une très bonne idée 🙂
    J’ai souvent remarqué, sur les miens et ceux des autres, que les deuz savaient beaucoup mieux patienter et gérer leur frustration que les prems, je pense que c’est parce qu’ils n’ont pas eu le choix d’attendre… ça m’est souvent arrivé d’être occupée avec le grand (changement de couche, bain…) et que la petite se réveille et de n’avoir pas d’autre choix que de la laisser pleurer le temps de finir, tout en lui parlant (hurlant ^^) pour lui dire que j’étais là…
    Surtout ne culpabilise pas : on n’est pas aussi dispo pour un deuz que pour un prems, c’est la vie… et ça leur apprend la patience et le partage en même temps qu’aux ainés…
    Bisous

    J'aime

    • Merci pour ce commentaire rassurant et plein de bon sens ^^.
      Je me demandais d’ailleurs si un deuxième trouvait plus rapidement son rythme qu’un premier … FeuFolet a commencé à prendre un rythme régulier vers 6 mois avec le sevrage …

      J'aime

  8. Pingback: Les débuts d’une vie à 4 … | Mam'Weena

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s